EDS – Lundi 4 mai – Traduction et interprétation

La Bible a été écrite dans des langues très anciennes : l’Ancien Testament a été rédigé principalement en hébreu, avec quelques passages en araméen, tandis que le Nouveau Testament a été écrit en grec koinè. La majorité de la population mondiale aujourd’hui ne parle pas ni ne lit ces langues anciennes. C’est pourquoi la Bible doit être traduite dans différentes langues modernes.

Mais, comme tout bon traducteur le sait, toute traduction implique toujours une forme d’interprétation. Certains mots dans une langue n’ont pas toujours d’équivalent exact dans une autre. L’art et la manière de traduire puis d’interpréter les textes s’appelle « l’herméneutique. »

Lisez 1 Corinthiens 12.10, 1 Corinthiens 14.26, Jean 1.41, 9.7, Actes 9.36, et Luc 24.27. Dans tous les passages ci-dessus, nous voyons l’idée d’interprétation et de traduction. Dans Luc 24.27, même Jésus doit expliquer le sens de l’Écriture aux disciples. Qu’est-ce que cela nous indique sur l’importance de l’interprétation ?

En grec, le terme hermeneuo, dont nous avons tiré le mot herméneutique (interprétation biblique), vient du dieu grec Hermès. Hermès était considéré comme un émissaire et un messager des dieux, et à ce titre, il était responsable, entre autres, de traduire les messages divins pour le peuple.

En ce qui nous concerne, le point crucial dans l’herméneutique, c’est qu’à moins de lire les langues originales, notre seul accès aux textes se fait par l’intermédiaire de traductions. Heureusement, il y a beaucoup de bonnes traductions qui communiquent la signification essentielle. Nous n’avons pas besoin de connaitre la langue originale pour comprendre les vérités cruciales révélées dans l’Écriture, même si le fait d’avoir cette connaissance linguistique peut être avantageux. Pourtant, même avec une bonne traduction, une interprétation adéquate des textes est également importante, comme nous l’avons vu dans Luc 24.27. C’est l’objectif clé de l’herméneutique : communiquer précisément la signification des textes bibliques et nous aider à savoir comment mettre en pratique de manière convenable l’enseignement du texte dans nos vies. Comme le montre le texte dans Luc, Jésus l’a fait pour ses disciples. Imaginez ce que cela a dû être d’avoir Jésus en personne qui interprétait des passages de la Bible !

Beaucoup de gens ont accès à différentes traductions, mais beaucoup n’y ont pas accès. Quelles que soient les traductions dont vous disposez, pourquoi est-il important d’étudier la Parole dans la prière et de chercher à obéir à ses enseignements ?


Version papier
Version numérique
Version PDF
Version MP3
%d blogueurs aiment cette page :