• EDS – Vendredi 8 mai – Pour aller plus loin…

    Lisez Ellen G. White, « Que faire des doutes ? », pp. 93-100, dans Le meilleur chemin, et le document « Methods of Bible Study »

    • Section 1: “Bible Study: Presuppositions, Principles, and Methods”,
    • Section 2: “Presuppositions Arising from the Claims of Scripture”
    • Section 3: “Principles for Approaching the Interpretation of Scripture.”

    (On peut trouver Methods of Bible Study en anglais sur www.adventistbiblicalresearch.org/materials/bible-interpretation-hermeneutics/methods-bible-study).

    « En abordant l’étude de la Parole, mettez de côté vos idées préconçues. Vous n’atteindrez jamais la vérité en étudiant les Écritures pour défendre vos idées personnelles. Laissez-les de côté et écoutez, le cœur contrit, ce que le Seigneur va vous dire. La Parole donne de l’intelligence à l’humble chercheur qui s’assied aux pieds du Christ pour recevoir de lui la vérité. À ceux qui se croient trop sages pour étudier la Bible, le Christ dit : Si vous désirez devenir sages à salut, devenez doux et humbles de cœur.

    « Ne lisez pas la Parole à la lumière de vos anciennes opinions ; mais sondez-la soigneusement, avec prière, l’esprit libre de tout préjugé. Si, au cours de vos lectures, une conviction se produit en vous ; si vous voyez que vos opinions ne s’harmonisent pas avec la Parole, ne cherchez pas à mettre la Parole en accord avec vos opinions. Accordez plutôt vos opinions avec la Parole. Ne vous laissez pas influencer par vos croyances et vos habitudes. Ouvrez les yeux de votre esprit pour contempler les merveilles de la loi. Trouvez ce qui est écrit et établissez vos pieds sur le Rocher éternel. » Ellen G. White, Messages à la jeunesse, p. 258.

    À méditer

    • De quelle manière notre vision du monde, notre éducation, et notre culture influencent-elles notre interprétation de l’Écriture ? Pourquoi est-il si important que nous soyons conscients des influences extérieures que nous amenons inévitablement avec nous dans notre interprétation de la Bible ?
    • Nous sommes tous d’accord pour dire que nous sommes pécheurs et affectés de manière négative par le péché. De quelles manières le péché affecte-t-il notre manière de lire la Bible ? Autrement dit, quel est l’effet du péché en nous pour que nous soyons amenés à mal interpréter la Parole de Dieu ? Par exemple, comment un désir de faire quelque chose condamné dans la Bible peut-il nous pousser à la lire de manière biaisée ? De quelles autres manières le péché filtre-t-il notre manière d’interpréter la Bible ?
    • En quoi une meilleure compréhension des temps et de la culture bibliques peut-elle nous aider à mieux comprendre certains passages de l’Écriture ? Donnez des exemples.

    Version papier
    Version numérique
    Version PDF
    Version MP3