EDS – Jeudi 2 avril – Puissance transformatrice de la Parole

Lisez 2 Rois 22.3-20. Qu’est-ce qui pousse le roi Josias à déchirer ses vêtements ? En quoi cette découverte change-t-elle non seulement le roi, mais toute la nation de Juda ?

En 621 avant Jésus-Christ, quand Josias avait environ 25 ans, Hilqiya, le grand prêtre, découvrit le livre de la loi, c’est-à-dire probablement les cinq premiers livres de Moïse, ou, plus précisément, le livre du Deutéronome. Pendant le règne de son père Amôn, et de son diabolique grand-père Manassé, ce rouleau avait été perdu en pleine adoration de Baal, de l’Ashéra, et de toute l’armée du ciel (2 R 21.3-9). Alors que Josias entend les conditions de l’alliance, il déchire ses vêtements de désespoir, car il se rend compte combien lui et son peuple s’étaient éloignés de l’adoration du vrai Dieu. Il initia immédiatement une réforme dans le pays, en démolissant les lieux de culte, et en détruisant les idoles de dieux étrangers. Après cela, il ne restait plus en Juda qu’un seul endroit pour adorer : le temple de Dieu à Jérusalem. La découverte de la Parole de Dieu a pour effet la conviction, la repentance, et la puissance nécessaire pour changer. Ce changement commença avec Josias et se répandit finalement au reste de Juda.

De quelle manière la Bible nous assure-t-elle qu’elle a le pouvoir de changer notre vie et de nous montrer le chemin du salut ? Lisez Jean 16.13, Jean 17.17, Hébreux 4.12 et Romains 12.2.

L’un des témoignages les plus puissants en faveur de la puissance de la Bible, c’est la vie transformée d’une personne. C’est la Parole de Dieu qui transperce le péché et la dépravation humaine et qui révèle notre véritable nature et notre besoin d’un Sauveur.

Un livre unique comme la Bible, constitué dans l’histoire, imprégné de prophéties, et ayant le pouvoir de transformer notre vie, doit également être interprété de manière unique. On ne peut l’interpréter comme n’importe quel autre livre, car la Parole vivante de Dieu doit être comprise à la lumière d’un Christ vivant qui a promis d’envoyer son Esprit pour nous conduire dans toute la vérité (Jn 16.13). La Bible, ainsi, en tant que révélation de la vérité de Dieu, doit contenir ses propres principes internes d’interprétation. On peut trouver ces principes en étudiant comment les auteurs des Écritures ont employé les Écritures et ont été guidés par elles tandis qu’ils laissaient les Écritures s’interpréter elles-mêmes.


Version papier
Version numérique
Version PDF
%d blogueurs aiment cette page :