EDS – Jeudi 27 février – L′emploi du temps prophétique

Lisez Daniel 8.13. Quelle est la question posée ici, et en quoi nous aide-t-elle à comprendre la réponse au verset qui suit ?

Quel est le timing des 2300 soirs et matins ? D’abord, nous devons noter qu’après que Daniel voit le bélier et le bouc, suivis des actions et des dégâts causés par la petite corne, la vision se change en question dans Daniel 8.13. Cette question concerne surtout ce qui arrivera à la fin de cette période prophétique, ainsi que la durée de toute la vision. En outre, une telle période ne peut se militer à la durée des actions de la petite corne, car le terme vision inclut tous les éléments, depuis le bélier jusqu’aux actions de la petite corne. Alors il doit s’agir d’une période historique plus longue.

À la question « Jusqu’à quand durera la vision » (le bélier [Médo-Perses], le bouc [Grèce], et la petite corne et ses agissements [Rome, païenne et papale]), l’autre être céleste répond : encore 2300 soirs et matins, puis le sanctuaire sera purifié (Dn 8.14, Segond 21). Comme nous l’avons fait remarquer, cette période dure longtemps parce qu’elle commence à l’époque de l’empire médo-persan et se prolonge jusqu’à celle de l’empire grec et de la Rome païenne et papale, sur des milliers d’années. D’après la méthode d’interprétation historiciste (voir leçon 1), cette période prophétique doit être calculée sur la base du principe jour-année, ce qui signifie que les 2300 soirs et matins correspondent à une durée de 2300 années. Si ce n’était pas le cas, les 2300 jours reviendraient à un peu plus de six ans, une durée bien trop courte, impossible pour tous les événements de la vision. Ainsi, le principe jour-année doit être en vigueur.

Daniel 8 ne donne pas les informations qui nous permettraient de calculer le début de cette période, ce qui bien entendu permettrait de déterminer son terme. Mais c’est Daniel 9 qui donne cette information clé (voir leçon de la semaine prochaine).

Les 2300 années de cette prophétie constituent la plus longue période prophétique de la Bible. Pensez-y : 2300 ans ! C’est long, surtout comparé à notre espérance de vie actuelle. En quoi ce contraste peut-il nous aider à apprendre à être patient avec Dieu et dans notre propre anticipation du timing des événements finaux ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2020)

Version papier
Version numérique
Version PDF
Version MP3
%d blogueurs aiment cette page :