• EDS – Samedi 8 février – DES LIONS À L′ANGE

    SABBAT APRÈS-MIDI

    Étude de la semaine :

    Daniel 6, 1Daniel 6, 1
    French: Louis Segond (1910) - SEG

    301 Moved Permanently Moved Permanently The document has moved .

    WP-Bible plugin
     S 18.6-9, Mt 6.6, Ac 5.27-32, Mc 6.14-29, He 11.35-38.

    Verset à mémoriser :

    Alors les chefs et les satrapes se mirent en quête d’une affaire d’État pour accuser Daniel. Mais ils ne purent trouver aucun motif d’accusation, aucune erreur, parce qu’il était digne de confiance, et qu’on ne trouvait chez lui ni négligence ni erreur (Daniel 6.5.).

    Après que les Mèdes et les Perses ont pris Babylone, Darius le Mède reconnait la sagesse de Daniel et l’invite à faire partie du nouveau gouvernement. Le prophète vieillissant excelle dans ses fonctions officielles, à tel point que le nouveau roi le nomme administrateur en chef de tout le gouvernement médo-persan.

    Cependant, alors que le chapitre se déroule, Daniel doit affronter la conséquence de ce qu’on pourrait appeler à juste titre le premier péché, celui de la jalousie. Mais avant que l’histoire ne se termine, nous voyons que Daniel est fidèle, non seulement à ses devoirs sous les Mèdes et les Perses, mais surtout à son Dieu. Et nous pouvons être sûrs que sa fidélité envers Dieu a un impact direct énorme sur sa fidélité dans les autres domaines également.

    L’expérience de Daniel face à la persécution sert de paradigme pour le peuple de Dieu à la fin des temps. L’histoire ne signifie pas que le peuple de Dieu sera épargné en matière d’épreuves et de souffrance. Ce qu’elle garantit en revanche, c’est que dans le conflit contre le mal, le bien finira par l’emporter, et Dieu finira par réhabiliter son peuple.

    Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 15 février.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2020)

    Version papier
    Version numérique
    Version PDF
    Version MP3