EDS – Dimanche 19 janvier – La statue d′or

Lisez Daniel 3.1-7. Qu’est-ce qui, vraisemblablement, pousse le roi à faire cette statue ?

Il s’est passé quelque temps entre le rêve et la construction de la statue. Néanmoins, il semble que le roi ne peut plus oublier le rêve et le fait que Babylone soit vouée à être remplacée par d’autres puissances. Insatisfait d’être seulement la tête d’or, le roi veut être représenté par une statue d’or afin de montrer à ses sujets que son royaume durera tout au long de l’histoire.

Cette attitude d’orgueil rappelle les bâtisseurs de la Tour de Babel qui, dans leur arrogance, tentèrent de défier Dieu en personne. Nabuchodonosor n’est pas moins arrogant ici. Il a accompli beaucoup comme chef de Babylone, et il ne peut supporter l’idée que son royaume finira par être détruit. Ainsi, dans un effort d’auto-exaltation, il fait ériger une statue pour rappeler sa puissance et ainsi évaluer la loyauté de ses sujets. Nous ignorons si l’image était censée représenter le roi ou bien une divinité, mais nous ne devons pas oublier que dans l’Antiquité, les frontières entre politique et religion étaient souvent floues, voire inexistantes.

Nous ne devons pas oublier non plus que Nabuchodonosor avait eu deux occasions de connaitre le vrai Dieu. D’abord, il met les jeunes Hébreux à l’épreuve et les trouve dix fois plus sages que les autres sages de Babylone. Puis, après l’échec de tous les autres experts à lui rappeler son rêve, Daniel lui rapporte ses pensées, le rêve, et son interprétation. Finalement, le roi reconnait la supériorité du Dieu de Daniel. Mais étonnamment, ces leçons de théologie passées n’empêchent pas Nabuchodonosor de revenir à l’idolâtrie. Pourquoi ? L’orgueil, vraisemblablement. Les humains, êtres pécheurs, refusent d’admettre que leurs réussites matérielles et intellectuelles ne sont que vanité et vouées à disparaitre. Nous agissons parfois comme des « petits Nabuchodonosor » en faisant trop attention à nos réussites et en oubliant combien elles peuvent être insignifiantes au regard de l’éternité.

Comment apprendre à ne pas tomber dans le même piège que Nabuchodonosor, même de manière subtile ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2020)

Version papier
Version numérique
Version PDF
Version MP3
%d blogueurs aiment cette page :