• EDS – Jeudi 23 janvier – Le secret d′une telle foi

    Alors que nous réfléchissons à l’expérience de Shadrak, Méshak et Abed-Nego, nous pouvons nous poser la question suivante : Quelle est le secret d’une foi si grande ? Comment ont-ils pu être disposés à mourir brûlés vifs plutôt que d’adorer la statue ? Pensez à tout ce qu’ils auraient pu trouver comme excuses pour se prosterner en soumission aux ordres du roi. Et pourtant, malgré la conscience qu’ils avaient qu’ils pouvaient mourir, comme tant d’autres, ils sont néanmoins restés fermes.

    Lisez Hébreux 11. Que nous enseigne ce passage sur ce qu’est la foi ?

    Pour développer une telle foi, nous devons comprendre ce qu’est la foi. Certaines personnes ont une perception quantitative de la foi. Ils évaluent leur foi suivant les réponses qu’ils semblent recevoir de Dieu. Elles vont au centre commercial et prient pour trouver une place de parking. S’il se trouve qu’une place est libre à leur arrivée, elles en concluent qu’elles ont une grande foi. Si tous les emplacements sont occupés, elles peuvent se dire que leur foi n’est pas assez grande pour que Dieu écoute leurs prières. Cette compréhension de la foi devient dangereuse, car cela revient à manipuler Dieu et elle ne tient pas compte de la souveraineté et de la sagesse de Dieu.

    En effet, la foi véritable, telle qu’est est manifestée par les amis de Daniel, se mesure par la qualité de notre relation avec Dieu et l’absolue confiance en Dieu qui en résulte. La foi authentique ne cherche pas à faire plier la volonté de Dieu pour qu’elle se conforme à notre volonté. Il s’agit plutôt de soumettre notre volonté à la volonté de Dieu. Comme nous l’avons vu, les trois Hébreux ne savent pas exactement ce que Dieu a en réserve pour eux au moment où ils décident de défier le roi et de rester fidèles à Dieu. Ils décident de faire ce qui est juste malgré les conséquences. Voilà ce qui caractérise véritablement une foi mature. Nous manifestons une foi véritable quand nous prions le Seigneur pour ce que nous voulons, mais que nous lui faisons confiance qu’il sait ce qu’il y a de mieux pour nous, même si sur le moment, nous ne comprenons pas ce qui arrive et pourquoi.

    Jour après jour, de quelles manières exerçons-nous notre foi, même dans les « petites choses » qui peuvent aider notre foi à grandir et à être prête pour les plus grands défis qui viendront au fil du temps ? Pourquoi, à bien des égards, ces épreuves sur les « petites choses » sont-elles les plus importantes ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2020)

    Version papier
    Version numérique
    Version PDF
    Version MP3
  • EDS – Vendredi 24 janvier – Pour aller plus loin…

    « Comme elles sont importantes ces leçons enseignées par les trois jeunes Hébreux dans la plaine de Dura ! Aujourd’hui, bien qu’innocents, de nombreux serviteurs de Dieu auront encore à souffrir des humiliations et des outrages de la part des hommes qui, sous l’inspiration de Satan, seront animés par l’envie et le fanatisme religieux. Leur colère se manifestera tout particulièrement contre les observateurs du quatrième commandement. Finalement, un décret universel les dénoncera comme passibles de mort.

    Le temps de détresse, par lequel passera le peuple de Dieu, exigera une foi inébranlable. Il devra montrer que seul le Seigneur est l’objet de son adoration, et que nulle considération humaine, pas même sa propre vie, ne saurait l’amener à la moindre concession à un faux culte. Pour un cœur loyal, les ordres donnés par des hommes pécheurs, aux vues limitées, ne seront d’aucune importance en regard de la Parole de Dieu. Il faut suivre la vérité, qu’il en coûte l’emprisonnement, l’exil ou même la mort. » Ellen G. White, Prophètes et rois, p. 390.

    À méditer

    • Lisez 1 Pierre 1.3-9. Pourquoi Dieu secourt-il certaines personnes et pas d’autres dans la souffrance ? Ou bien aurons-nous la réponse à de telles questions plus tard ? Dans les cas où une délivrance miraculeuse n’a pas eu lieu, pourquoi devons-nous faire confiance à la bonté de Dieu malgré la déception ?
    • Si cet incident s’était terminé par la mort des Hébreux dans la fournaise, quelles leçons pourrions-nous tout de même en retirer ?
    • D’après notre compréhension des événements des derniers jours, quel sera l’enjeu, le signe extérieur, qui montrera qui nous adorons ? Qu’est-ce que cela devrait nous indiquer sur l’importance du sabbat ?
    • Lisez Luc 16.10. En quoi les paroles du Christ ici nous aident-elles à comprendre ce que signifie véritablement vivre par la foi ?
    • Lisez à nouveau Daniel 3.15, quand Nabuchodonosor dit : quel est le dieu qui vous délivrera de ma main ? Comment répondriez-vous à cette question ?

    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2020)

    Version papier
    Version numérique
    Version PDF
    Version MP3