• EDS – Vendredi 10 janvier – Pour aller plus loin…

    « À Babylone, Daniel et ses compagnons furent apparemment plus favorisés par le sort dans leur jeunesse que ne l’avait été Joseph au cours des premières années de sa vie en Égypte ; cependant, leurs caractères furent mis à l’épreuve presque aussi rigoureusement. Enlevés à la relative simplicité de leurs maisons de Judée, ces jeunes gens de sang royal furent transportés dans une ville splendide, à la cour d’un roi des plus illustres ; ils furent choisis et destinés au service du roi. Dans cette cour somptueuse et corrompue, les tentations étaient fortes. Les adorateurs de Jéhovah étaient prisonniers à Babylone ; les vases de la maison de Dieu avaient été déposés dans le temple des idoles babyloniennes ; le roi d’Israël lui-même était entre les mains des Babyloniens ; tout cela, clamaient les vainqueurs, prouvait assez que leur religion et leurs mœurs étaient bien supérieures à celles des Hébreux. C’est dans ces circonstances, au milieu des humiliations qu’Israël s’était attirées en s’écartant des commandements divins, que Dieu administra à Babylone la preuve éclatante de sa toute-puissance, de la sainteté de sa loi, et des résultats de l’obéissance ; il fit cette démonstration de la seule manière convenable, par l’intermédiaire de ceux qui lui étaient fidèles. » Ellen G. White, Éducation, pp. 64,65.

    À méditer

    • En classe, parlez des différents défis culturels et sociaux que vous devez relever en tant que chrétiens dans votre société. Quels sont-ils et quelle réponse l’église dans son ensemble peut-elle leur donner ?
    • Pensez à combien il aurait été facile pour Daniel et les autres de compromettre leur foi. Après tout, les Babyloniens étaient les conquérants. La nation juive avait été vaincue. Quelles « preuves » supplémentaires fallait-il que les « dieux » babyloniens étaient plus grands que le Dieu d’Israël, et ainsi que Daniel et ses compagnons devaient s’y faire ? Dans ce cas, à quelles vérités bibliques importantes ont-ils pu s’accrocher pour les aider à supporter ces moments ? (Voir Jr 5.19, Jr 7.22-34.) Qu’est-ce que cela devrait nous indiquer sur l’importance de connaitre nos Bibles et de comprendre la « vérité présente » ?
    • Pourquoi la fidélité est-elle si importante, pas seulement pour nous mais pour ceux envers qui nous témoignons fidèlement du caractère du Seigneur, que nous cherchons à servir ?

    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2020)

    Version papier
    Version numérique