• EDS – Dimanche 5 janvier – La souveraineté de Dieu

    À première vue, le livre de Daniel commence sur une sombre note de défaite. Juda a capitulé face à Nabuchodonosor et les objets du temple ont été pris de Jérusalem et emportés jusqu’au pays de Shinéar. Le terme shinéar apparait dans la Bible dans Genèse 11.2 comme emplacement de la tour de Babel. Shinéar est un signe de mauvais augure, car il évoque un projet enraciné dans une défiance ouverte face à Dieu. Mais tandis que les bâtisseurs de Babel avaient échoué dans leur tentative d’atteindre les cieux, les apparences extérieures laissaient croire que Nabuchodonosor et ses dieux, situés dans le pays de Shinéar, l’avaient emporté sur le Dieu d’Israël, le Dieu de l’alliance.

    Cependant, les premières lignes de Daniel disent clairement que la défaite de Jérusalem n’est pas due à la puissance supérieure du roi babylonien. Elle est arrivée plutôt parce que le Seigneur lui [à Nabuchodonosor] livra Joïaqim, roi de Juda (Dn 1.2). Bien plus tôt, Dieu annonce que si son peuple devait l’oublier et briser l’alliance, il l’enverrait en captivité dans un pays étranger. Ainsi, Daniel sait que derrière et au-delà de la puissance militaire de Babylone, le Dieu du ciel guide la marche de l’histoire. C’est cette vision claire de la souveraineté de Dieu qui soutient ces jeunes hommes et leur donne la force et le courage d’affronter la tentation et la pression de l’empire babylonien.

    Lisez 2 Rois 21.10-16, 2 Rois 24.18-20, et Jérémie 3.13. Pourquoi Dieu livre-t-il Juda et Jérusalem entre les mains des Babyloniens ?

    Tandis que nous affrontons les défis du vingt-et-unième siècle, nous avons besoin de retrouver la perception de Dieu que reflète de manière si frappante le livre de Daniel. D’après ce livre, non seulement le Dieu que nous servons propulse les forces de l’histoire par sa souveraineté, mais il intervient aussi avec miséricorde dans la vie de son peuple pour lui donner l’aide cruciale au moment opportun. Et comme nous le verrons plus tard, ce que Dieu a fait pour les captifs hébreux, il le fera pour son peuple à la fin des temps, quelles que soient les attaques qu’ils devront subir, eux et leur foi.

    Quelles difficultés votre foi doit-elle affronter en ce moment, qu’elles viennent de l’extérieur, de l’église, ou bien de vos propres défauts de caractère ? Comment apprendre à vous compter sur la puissance de Dieu pour vous aider à vaincre ce qui vous attend ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2020)

    Version papier
    Version numérique