EDS – Mardi 10 décembre – Dîmes et offrandes

Les réformes liées aux services du temple initiées par Néhémie comprenaient la mise en œuvre des dîmes et des offrandes.

Lisez Nombres 18.21-24 ; Malachie 3.10 ; Matthieu 23.23 ; 1 Corinthiens 9.7-14 ; 2 Corinthiens 9.6-8 et Hébreux 7.1,2. Que nous enseignent ces passages sur l’importance des dîmes et des offrandes, pas seulement pour les services du temple, mais pour aujourd’hui également ?

Sans la collecte des dîmes et des offrandes, le temple ne pouvait pas fonctionner. Quand les gens cessèrent de donner leur dîme, les services du temple se désorganisèrent, et tout le système d’adoration était en péril. Quand ceux qui œuvraient dans le temple s’en allèrent chercher du travail pour nourrir leurs familles, il devint impossible pour eux de continuer à s’occuper du temple. Par conséquent, l’adoration de Dieu faiblit.

« Le système de la dîme est simple et beau. Son équité se révèle dans la proportionnalité de ce qu’il requiert du riche comme du pauvre. Il est proportionnel à l’usage que Dieu nous a accordé de ses propriétés. Lorsque Dieu réclame la dîme (Mal 3.10), il ne fait pas appel à notre gratitude ou à notre générosité. Bien que la gratitude doive faire partie de tout ce que nous exprimons à Dieu, nous rendons la dîme parce que Dieu l’a commandé. La dîme appartient à Dieu, et il nous demande de la lui restituer. »  Ce que croient les adventistes, p. 297.

À l’image de ce qui arriva avec le temple israélite, notre église se désintégrerait sans le soutien financier que procurent les dîmes et les offrandes des membres. Nos services d’église ne fonctionneraient pas sans des gens qui sont payés pour investir du temps pour Dieu dans un ministère de qualité, dans l’organisation, et l’administration de l’église. L’adoration de Dieu déclinerait également en qualité. Mais plus important encore, sans les dîmes et les offrandes, l’évangélisation serait non-existante.

De plus, nous donnons les dîmes parce que Dieu a établi ce système dans sa Parole. Il y a des occasions où Dieu n’a pas à expliquer pourquoi il a mis quelque chose en place. Il attend de nous que nous lui fassions confiance, qu’il est aux commandes. Nous devrions nous informer sur la manière dont opère ce système, mais ensuite le déposer entre ses mains.

Pourquoi donner sa dîme est-il important pour notre propre spiritualité, et comme mesure de notre confiance en Dieu ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (4e Trimestre 2019)

Version papier
Version numérique
%d blogueurs aiment cette page :