EDS – Samedi 16 novembre – DIEU ET L′ALLIANCE

SABBAT APRÈS-MIDI

Étude de la semaine :

Ne 10.1-29, Gn 4.8-19, He 13.20, Josué 24, Ne 10.30-39, He 8.1-7.

Verset à mémoriser :

Et pour tout cela, nous faisons une ferme alliance, et nous l’écrivons. Et à l’apposition des sceaux se trouvèrent nos princes, nos lévites et nos sacrificateurs. […] nous n’abandonnerons pas la maison de notre Dieu (Néhémie 9.38 ; 10.39, Darby.).

Que veut dire la Bible quand elle parle de l’« alliance » ? L’explication la plus facile de ce type d’alliance biblique, c’est qu’il s’agit de l’établissement légal d’une relation entre Dieu et son peuple. C’est Dieu qui dit : « Vous êtes mon peuple, et je suis votre Dieu. » Au-delà de ça, nous trouvons l’usage d’alliances écrites chez d’autres peuples de l’antiquité, souvent entre des chefs et leurs vassaux.

Ces alliances étaient établies parce qu’elles étaient profitables aux deux parties. Le dirigeant prenait soin du peuple, et le peuple témoignait sa reconnaissance. Mais avec Dieu, l’alliance était différente. Dieu n’allait pas en tirer grand-chose, et pourtant il promit d’y être fidèle, même quand le peuple ne l’était pas. En fait, les bénédictions et les malédictions associées à l’alliance permettaient aux Israélites de savoir que lorsque des choses négatives arrivaient, c’est qu’ils avaient rompu l’alliance.

Cette semaine, nous examinerons l’alliance que les Israélites avaient renouvelée avec Dieu, dans Néhémie 10, et nous discuterons également d’informations générales sur l’histoire et l’importance des alliances dans la Bible.

Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 23 novembre.


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (4e Trimestre 2019)

Version papier
Version numérique

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :