EDS – Mardi 26 novembre – Où sont les prêtres ?

Pas de doute là-dessus, comme nous l’avons vu hier, c’est un accomplissement extraordinaire de la prophétie qui ramena les Juifs de Babylone.

Mais comme pour tout ce qui implique des humains, les problèmes surgirent. Et l’un des gros problèmes fut que, malgré toutes les merveilleuses promesses de restauration après l’exil, de nombreux Juifs ne voulurent pas retourner dans le pays de leurs ancêtres. Ils préféraient rester à Babylone.

Pourquoi cela ?

Lisez Esdras 8.1-15. Concentrez-vous notamment sur le verset 15. Quel était la grande préoccupation ici, et pourquoi serait-ce une préoccupation pour quelqu’un qui voulait rétablir la nation d’Israël dans sa patrie d’origine ?

Le fait est que tous les Juifs de Babylone, y compris certains lévites, ne voulaient pas retourner dans leur pays d’origine. Plusieurs facteurs peuvent l’expliquer. Beaucoup étaient nés et avaient grandi dans ce nouveau pays, et ils ne connaissaient rien d’autre. Beaucoup ne voulaient peut-être pas faire ce long et, incontestablement, dangereux, voyage pour revenir dans un pays qu’ils ne connaissaient pas à la base. Finalement, pourtant, nous savons qu’ils ont amené avec eux suffisamment de lévites pour s’occuper du Temple (voir l’étude de jeudi), malgré les difficultés.

« Maintenant, les Juifs qui étaient demeurés dans leur pays d’exil étaient là depuis près d’un siècle et demi. Les fouilles de Nippur ont mis au jour de nombreux documents qui montrent que de nombreux Juifs aisés vivaient dans cette région de la Mésopotamie durant le règne d’Artaxerxès 1er. D’où le fait que cela dû être une tâche difficile pour Esdras et ses co-dirigeants pour en convaincre un aussi grand nombre de retourner avec eux. Ces colons ne pouvaient s’attendre qu’à une vie de pionniers rude dans leur pays d’origine, avec beaucoup moins de conforts qu’en Babylonie. Au vu de ces considérations, il est surprenant de constater qu’Esdras a réussi à convaincre près de 2000 familles à faire leurs valises avec leurs frères pour retourner dans leur patrie d’origine. » The SDA Bible Commentary, vol. 3, p. 376.

Il nous faut passer par beaucoup de détresses pour entrer dans le royaume de Dieu (Ac 14.22). Que nous indique ce verset sur la réalité des épreuves et de l’adversité qui attendent ceux qui veulent servir le Seigneur fidèlement ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (4e Trimestre 2019)

Version papier
Version numérique
%d blogueurs aiment cette page :