EDS – Lundi 4 novembre – Lire et entendre la loi

Esdras apporta le livre de la loi devant l’assemblée pour le lire. Que leur lut-il ? Juste les Dix Commandements en boucle pendant une demi-journée ? La référence au livre de la Loi doit être comprise comme les cinq livres de Moïse, de Genèse à Deutéronome, partie que l’on connait sous le nom de la Torah hébreu. Le terme « loi », par conséquent, ne couvre qu’une partie de ce qui était inclus dans la lecture. Il serait préférable de le traduire par « instructions. » Ce sont les instructions de Dieu nous permettant de connaitre le sentier que nous devons emprunter afin de ne pas manquer le but. Quand Esdras fit la lecture, le peuple entendit son histoire en tant que peuple de Dieu, en commençant par la Création jusqu’à l’époque de Josué. Les récits, les chants, les poèmes, les bénédictions, et les lois leur rappelaient leurs difficultés à suivre Dieu ainsi que la fidélité de Dieu envers eux. La Torah inclut « la loi », mais c’est bien plus que cela. Elle intègre l’histoire du peuple de Dieu et révèle notamment la direction de Dieu. Par conséquent, elle donna à la communauté ses racines et son identité.

Lisez Néhémie 8.3 ; Deutéronome 4.1 ; 6.3,4 ; Josué 1.9 ; Psaumes 1.2 ; Proverbes 19.20 ; Ezéchiel 37.4 et Matthieu 17.5. Que nous enseignent ces versets sur la manière dont nous devons interagir avec la Parole de Dieu ?

Le fait que le peuple désirait entendre la Parole de Dieu était vraisemblablement le résultat de la lecture et de l’enseignement de la Parole mis en avant par Esdras depuis son arrivée à Jérusalem 13 ans auparavant. Il était consacré à l’œuvre de Dieu et déterminé à faire une différence. La Parole de Dieu devint réelle pour le peuple à mesure qu’il l’entendait de la bouche d’Esdras. Ainsi, le peuple prit la décision volontaire d’entendre et d’écouter car ils étaient intéressés par ce que Dieu leur disait. En cette occasion, ils abordèrent ainsi la Torah avec révérence et un désir d’apprendre. Le fait de nous imprègne de la Parole crée un désir plus profond de la présence de Dieu dans nos vies.

Quelle est votre relation à la Parole de Dieu ? C’est-à-dire, bien que vous prétendiez y croire, en quoi cette affirmation se manifeste-t-elle dans votre vie, au sens où vous cherchez à obéir à ses enseignements ? Votre vie serait-elle si différente si vous n’obéissiez pas à la Bible ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (4e Trimestre 2019)

Version papier
Version numérique
%d blogueurs aiment cette page :