• EDS – Jeudi 24 octobre – Une grande tâche

    Lisez Néhémie 6.1-13. Pourquoi Néhémie voit-il ce qu’il est en train de faire à Jérusalem comme une grande tâche – Ne 6.3, Segond 21 ? Quelles furent les tentatives pour le stopper ?

    Le chapitre 6 décrit de nombreuses tentatives d’attenter à la vie de Néhémie. Sanballat et Guéshem continuaient d’envoyer des lettres à Néhémie pour qu’ils viennent les voir sous prétexte d’une rencontre. Mais la rencontre se situait dans la vallée d’Ono, qui se trouvait en territoire ennemi, et ce fait trahissait la véritable intention de l’invitation. Sanballat, Tobiya et Guéshem voient une occasion qui ne durera que le temps de la construction de la muraille, avant que les portes ne soient fermées. Les Juifs ont la protection du roi perse, et ainsi leurs ennemis ne peuvent les conquérir dans une attaque frontale. Mais s’ils se débarrassent du chef, ils retardent l’avancée des travaux, ou peut-être même arrêtent pour de bon les Juifs. Ils n’abandonnent pas. Même si Néhémie ne répond pas, ils persistent. Cela a dû être frustrant pour Néhémie de devoir gérer l’opposition à tout bout de champ. Il leur répond en disant : J’ai une grande tâche à accomplir  – Ne 6.3.

    Selon les standards du monde, Néhémie accomplissait une grande tâche en tant qu’échanson du roi, ce qui était un rôle prestigieux, l’une des fonctions les plus élevées du pays où il était conseiller du roi. Mais bâtir une ville qui était en ruines, qui ne semblait avoir aucune importance ? C’est ce qu’il appelle une grande tâche ? Néhémie considérait l’œuvre pour Dieu comme grande et plus importante, car il se rendait compte que l’honneur du nom de Dieu était en jeu à Jérusalem.

    De même, quand Dieu mit en place les services du sanctuaire, il institua la prêtrise. Afin de garder le sanctuaire saint et spécial dans l’esprit du peuple, il ne permit qu’aux prêtres d’accomplir les devoirs à l’intérieur du temple. Par nous-mêmes, nous avons du mal à voir la sainteté de Dieu. Par conséquent, Dieu fit en sorte d’aider les Israélites à entrer dans la présence de Dieu avec révérence. Néhémie savait que les parvis du temple étaient pour tous, mais pas les pièces intérieures. En parlant de se rencontrer à l’intérieur du temple, Shemaya prouva non seulement qu’il était un faux prophète car il proposait quelque chose qui était contraire à la directive de Dieu, mais également qu’il était un traître.

    Sans le sanctuaire terrestre, comment aujourd’hui ne pas oublier le sentiment de la sainteté de Dieu ? En quoi la prise de conscience de la sainteté de Dieu, contrairement à notre état de péché, nous pousse-t-elle vers la croix ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (4e Trimestre 2019)

    Version papier
    Version numérique