• EDS – Mardi 22 octobre – Arrêt des travaux

    Qu’ont fait les « ennemis » dans Esdras 4.6-24 pour faire cesser les travaux à Jérusalem ?

    Les « peuples du pays » écrivirent des lettres accusatrices contre les Juifs et leur travail d’abord à Darius – Esdras 5 et 6, puis au roi Xerxès (Assuérus) ainsi qu’à Artaxerxès. Ils firent tout ce qui était en leur pouvoir pour faire cesser les travaux à Jérusalem.

    Les gens des nations environnantes affirmaient que si la ville était rebâtie, le roi perdrait le pouvoir qu’il avait sur elle, car Jérusalem avait toujours été un lieu de rébellion et de problèmes par le passé. Malheureusement, le roi Artaxerxès fut influencé et crut que les Juifs reconstruisaient dans le seul but de conquérir leur indépendance et ainsi provoquer la confrontation. Il donna l’ordre que les travaux cessent, et le peuple envoya une armée pour empêcher la reconstruction de la ville. Cette approche déterminée stoppa l’œuvre de Dieu.

    Lisez Esdras 4.23,24. Pourquoi les Juifs s’arrêtèrent-ils de construire ? Ne savaient-ils pas que Dieu voulait qu’ils reconstruisent la ville ? Quel était l’obstacle ?

    Visiblement, les Juifs avaient compris que Dieu les avait appelés à rebâtir la ville et le temple, mais en raison d’une forte opposition, ils prirent peur. Ils ont peut-être avancé des excuses du genre : « Ce n’est sans doute pas le bon moment », « Si c’était vraiment la volonté de Dieu, il aurait fait en sorte que cela fonctionne », ou bien « Nous n’étions peut-être pas censés revenir ici, en fait. » Quand l’opposition s’interpose entre nous et ce que nous croyons que Dieu nous appelle à faire, nous avons tendance à remettre en question et à douter de la direction de Dieu. Nous pouvons facilement nous convaincre que nous avons fait une erreur. La peur peut paralyser notre esprit, et nos pensées se tourner vers le désespoir et le défaitisme au lieu de rester concentrées sur la puissance de Dieu.

    Avez-vous vécu une telle situation, où vous étiez convaincu que Dieu vous avait appelé à faire quelque chose, pour ensuite avoir des doutes quand les choses sont devenues difficiles ? (Pensez, par exemple, à Jean-Baptiste.) Qu’avez-vous appris de cette expérience ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (4e Trimestre 2019)

    Version papier
    Version numérique