• EDS – Jeudi 17 octobre – Notre responsabilité

    Si nous avons été appelés par Dieu, nous avons toujours le libre arbitre d’accepter ou de rejeter cet appel, tout comme nous avons le libre arbitre d’accepter ou de rejeter le salut qu’il offre à tous. Il peut nous placer dans une position particulière, mais nous pouvons choisir de ne pas suivre son invitation. Oui, il veut que nous fassions des choses particulières pour lui, tout autant qu’il nous appelle à devenir comme lui. L’élection de Dieu à une tâche spécifique fait partie de son plan pour notre salut. En faisant ce qu’il nous appelle à faire, nous révélons dans nos vies la réalité du salut qu’il nous a donné.

    Le roi Saül avait reçu la position de roi. Malheureusement, Saül ne donna jamais totalement son cœur à Dieu, malgré la tâche qu’il s’était vu confier. Le simple fait que quelqu’un soit appelé par Dieu à faire quelque chose de spécial pour lui ne veut pas dire que cette personne va accepter Dieu. Notre libre arbitre demeure le facteur déterminant, et si nous ne suivons pas la direction de Dieu, nous pouvons tout perdre.

    Lisez Exode 3 et 4. Que nous enseigne ce passage sur ce qui arrive quand le Seigneur appelle quelqu’un à une tâche ?

    Notre réaction peut ressembler à celle d’Esdras et de Néhémie, qui sont allés de l’avant sans poser de questions, ou bien nous pouvons être comme Moïse, qui avait des objections et des excuses. Moïse a fini par y aller, mais non sans avoir essayé d’y échapper. Il émit des objections, en prétendant qu’il n’était pas assez bien, qu’il n’était qu’un moins-que-rien, et n’avait pas de statut important. Alors comment Pharaon pourrait-il l’écouter ? Il était également inquiet que le peuple juif ne le croie pas ou ne l’écoute pas, et que toute cette peine soit vaine. De plus, il se plaignait de ne pas être qualifié : j’ai la bouche et la langue pesantes – Ex 4.10, et de manquer des compétences nécessaires. Enfin, il demanda avec insistance à Dieu d’envoyer quelqu’un d’autre. Et pourtant, quand nous lisons l’histoire de Moïse, nous apprenons quel leader puissant, bien qu’imparfait, Moïse devint. C’était quelqu’un qui accomplit fidèlement la tâche à laquelle le Seigneur l’avait appelée.

    Quelles sont les excuses que nous avançons souvent et qui nous empêchent de faire la volonté du Seigneur ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (4e Trimestre 2019)

    Version papier
    Version numérique