EDS – Jeudi 5 septembre – L’évangile éternel

L’invitation transformatrice et l’appel de l’évangile à toute nation, tribu, langue et peuple (Ap 14.6) s’est prolongée tout au long de l’histoire chrétienne. Pourtant, Apocalypse décrit une proclamation renouvelée de ce message, la bonne nouvelle sur Jésus et tout ce que cela implique, à la fin des temps.

Lisez Apocalypse 14.6,7. En quoi la compréhension courante de l’évangile, résumée par Jean 3.16, est-elle comprise dans le message particulier de l’ange au verset 7 ?

Apocalypse 14.7 rassemble trois éléments clé que nous avons déjà relevés dans cette étude de la préoccupation qu’a Dieu du mal, de la pauvreté, et de l’oppression tout au long du récit biblique :

Le jugement. L’appel au jugement, pour que justice soit faite, n’a cessé d’être le cri de tous ceux qui ont été opprimés dans l’histoire. Heureusement, la Bible décrit Dieu comme celui qui entend les cris de ceux qui sont dans la détresse. Comme l’expriment souvent les Psaumes, par exemple, ceux qui sont traités injustement considèrent le jugement comme une bonne nouvelle.

L’adoration. Les écrits des prophètes hébreux associent souvent les sujets d’adoration et les bonnes œuvres, notamment quand ils comparent le culte rendu par ceux qui prétendaient faire partie du peuple de Dieu aux injustices qu’ils commettaient et perpétuaient. Dans Ésaïe 58, par exemple, Dieu déclare explicitement que le culte qu’il désire le plus consiste en des actes de bonté et de soins prodigués aux pauvres et aux nécessiteux (voir Es 58.6,7).

La création. Comme nous l’avons vu, l’un des éléments fondateurs de l’appel divin à la justice est la famille humaine : nous sommes tous créés à son image et aimés de lui, nous avons tous de la valeur à ses yeux, et personne ne devrait être exploité ou opprimé pour des gains injustes et la cupidité de quelqu’un d’autre. Il semble clair que cette proclamation de l’évangile à la fin des temps constitue un appel global et de grande ampleur à accepter le sauvetage, la rédemption, et la restauration que Dieu veut pour l’humanité déchue. D’où, même au sein des questions concernant la véritable ou la fausse, adoration, et la persécution (voir Ap 14.8-12), Dieu aura un peuple qui prendra position pour ce qui est juste, pour les commandements de Dieu et la foi de Jésus, même dans la situation la plus horrible.

Comment venir en aide à ceux qui sont dans le besoin tout en partageant avec eux à la fois l’espérance et l’avertissement que l’on trouve dans le message des trois anges ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)

%d blogueurs aiment cette page :