EDS – Dimanche 8 septembre – Jusqu’à quand, Seigneur ?

Au fil du récit biblique, il y a cet appel réitéré de la part du peuple de Dieu, en particulier ceux qui vivaient l’esclavage, l’exil, l’oppression, la pauvreté, ou d’autres injustices ou tragédies, pour que Dieu intervienne. Les esclaves en Égypte, les Israélites à Babylone, et bien d’autres crièrent à Dieu pour qu’il voie et entende leur souffrance, et qu’il répare ces injustices. Et la Bible offre d’autres exemples significatifs des actions de Dieu qui secourt et restaure son peuple, parfois même en se vengeant de ses oppresseurs et de ses ennemis.

Mais ces sauvetages étaient généralement de courte durée, et les différents prophètes continuèrent de renvoyer à une intervention finale, quand Dieu  mettrait  un terme  au mal et relèverait les opprimés. En même temps, ces prophètes perpétuèrent le cri : jusqu’à quand, Seigneur ? Par exemple, l’ange du Seigneur demanda à propos de l’exil des Israélites : Seigneur des armées, jusqu’à quand seras-tu sans compassion ? (Za 1.12).

Les psaumes sont pleins de lamentations sur l’apparente bonne fortune des méchants, tandis que les justes sont maltraités, exploités et pauvres. Le psalmiste n’a de cesse d’appeler Dieu à intervenir, confiant que le monde n’est pas ordonné selon la manière dont Dieu l’avait créé ou le souhaitait, et faisant sien le cri des prophètes et des opprimés. Jusqu’à quand, Seigneur ? (Voir par exemple, Ps 94.3-7).

En un sens, l’injustice est plus difficile à supporter chez ceux qui croient en un Dieu juste qui désire la justice pour son peuple. Le peuple de Dieu aura toujours un sentiment d’impatience à propos du mal dans le monde, et l’apparente passivité de Dieu est une autre source d’impatience. D’où les questions parfois brutales des prophètes : Jusqu’à quand, Seigneur, appellerai-je au secours sans que tu entendes ? Jusqu’à quand crierai-je vers toi : « Violence ! » sans que tu sauves ? (Ha 1.2).

Un appel similaire est lancé dans le Nouveau Testament, où la création elle-même est décrite comme soupirant pour que Dieu sauve et re-crée (voir Rm 8.19-22). Dans Apocalypse 6.10, ce cri, jusqu’à quand, Seigneur ? est utilisé au nom de ceux qui ont été des martyrs à cause de leur foi en Dieu. Mais c’est le même cri qui appelle Dieu à intervenir au nom de son peuple opprimé et persécuté.

Lisez Luc 18.1-8. Que dit Jésus sur la réaction de Dieu aux appels et aux prières répétés de son peuple pour qu’il agisse en leur faveur ? En quoi est-ce lié au besoin de foi ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)

Laisser un commentaire