• EDS – Mercredi 25 septembre – La grâce dans l′église

    Au début du livre de Job, Dieu évoque Job ainsi que sa fidélité envers lui comme une démonstration de la bonté de Dieu dans ses voies et ses interactions avec l’humanité déchue voir Jb 1.8. Chose remarquable : Dieu permet que sa réputation dépende de la manière dont vit son peuple sur terre. Mais Paul a développé cette foi que Dieu a en certains de  ses « saints » pour inclure la communauté de l’église : il voulait que la sagesse de Dieu, dans sa grande diversité, soit maintenant portée, par l’Eglise, à la connaissance des principats et des autorités dans les lieux célestes Ep 3.10.

    Lisez Éphésiens 2.19. D’après vous, qu’implique l’idée de décrire la communauté d’église comme la « maison » de Dieu ? En quoi cette description doit-elle influencer la manière dont l’église opère ?

    Dans toute communauté ou organisation, la manière dont cette entité traite ses membres reflète les valeurs fondamentales du groupe. En tant que maison de Dieu, le corps de Christ et la communauté de l’Esprit, l’église a reçu le plus élevé des appels à vivre : car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais un Dieu de paix, comme dans toutes les églises des saints 1 Co 14.33. Les valeurs de justice, de grâce et d’amour, telles qu’elles sont démontrées dans la justice, la grâce et l’amour de Dieu, devraient gouverner tout ce qui se passe au sein de l’église. Depuis les communautés d’église locales jusqu’aux organisations mondiales de l’église, ces principes devraient guider les dirigeants d’église dans leur manière de diriger, de prendre des décisions et de s’occuper de ces plus petits dans l’église. Ils devraient également guider la manière dont nous résolvons les différends qui surviennent de temps en temps parmi les membres. Si nous ne parvenons pas à traiter avec impartialité et dignité ceux qui sont parmi nous, comment pourrons-nous agir ainsi avec les autres ?

    Là où l’organisation de l’église emploie des gens, elle devrait être un employeur généreux, qui accorde du prix aux gens avant toute autre considération, et qui se bat contre les traitements injustes des membres. Les églises devraient être des endroits sûrs, des refuges, où tous les membres d’église font ce qu’ils peuvent pour protéger les plus vulnérables. Et, comme nous le voyons dans l’église primitive, les membres de l’église devraient être notamment préparés à soutenir ceux qui, dans leur « famille » d’église, souffrent ou sont dans le besoin.

    Jésus nous a donné cet ordre, en disant que non seulement cela transformerait la communauté de foi, mais que cela démontrerait également la réalité de leur foi aux yeux de ceux qui les regardent : Je vous donne un commandement nouveau : que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés, que vous aussi, vous vous aimiez les uns les autres. Si vous avez de l’amour les uns pour les autres, tous sauront que vous êtes mes disciples Jn 13.34,35.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)

     Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide3T2019-91