EDS – Lundi 26 août – Ministère et témoignage de Dorcas

Alors que l’église commençait à se répandre, comme Jésus l’avait prédit, à Jérusalem, dans toute la Judée et en Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre (Ac 1.8), les nouveaux croyants acceptaient la foi et le ministère de Jésus. Parmi eux, il y avait Dorcas, également appelée Tabitha, dans la ville de Joppé. Elle prenait de toute évidence au sérieux l’instruction spécifique de Jésus qui avait dit que lorsque l’on vêtait ceux qui sont nus, c’était pour Jésus lui-même qu’on le faisait (voir Mt 25.38,40).

Lisez la description de Dorcas et de son ministère dans Actes 9.36. Comment pourrait-on décrire votre vie et votre ministère dans un format similaire à ce verset ? Comment aimeriez-vous être décrit ?

Il semble que le ministère de Dorcas était tel que la description qui est faite d’elle comme un disciple (voir Ac 9.36) et sa fidélité, son énergie, et son souci des autres étaient reconnus même au-delà de sa ville.

Pierre visitait la ville voisine de Lydda, et les gens de Joppé lui demandèrent de venir suite à la mort prématurée de Dorcas (voir Ac 9.37-41). Quand il arriva à Joppé, Pierre fut accueilli par de nombreuses personnes parmi ceux que Dorcas avait aidées par l’intermédiaire de son travail en faveur des pauvres. Ils lui montrèrent les vêtements qu’elle avait faits et lui racontèrent sans doute bien des histoires sur la manière dont elle les avait aidés, eux, ainsi que d’autres.

Le fait que Pierre ait ensuite prié pour Dorcas et que Dieu l’ait ramenée à la vie n’est, bien sûr, pas une garantie que tout ira toujours bien pour ceux qui consacrent leur vie à servir autrui. Après tout, Dorcas avait déjà souffert de la maladie et était morte, et Etienne, l’un des premiers diacres nommés pour servir les veuves dans l’église, était également devenu le premier martyr (voir Ac 7.54-60). Une vie de service n’est pas un chemin sans problèmes. Il peut parfois même s’agir de la route la plus difficile.

Mais dans cette histoire, les habitants de Joppé ont pu reconnaître l’amour et la puissance de Dieu dans la vie et la mort de Dorcas, ce qui a eu un impact fort sur eux : Tout Joppé fut au courant, et beaucoup crurent au Seigneur (Ac 9.42).

Si vous deviez mourir, votre contribution serait-elle regrettée ? Manquerait-elle aux gens comme le ministère de Dorcas ? Comment laisser un meilleur héritage de service ? Quels dons pratiques avez-vous, comme Dorcas qui faisait des vêtements, que vous pourriez employer au service des autres ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)

%d blogueurs aiment cette page :