• EDS – Mardi 27 août – Le don comme moyen de partager

    Après sa conversion, l’apôtre Paul entreprit d’amener l’évangile au monde païen. Le succès que Dieu lui accorda souleva d’importantes questions sur le lien entre les racines juives de la jeune foi chrétienne et les nouveaux disciples de Jésus d’origine païenne. Un conseil de dirigeants chrétiens, aussi bien Juifs que Gentils, se réunit à Jérusalem pour discuter de la question et rechercher la direction de Dieu concernant ces questions compliquées. La réunion et ses résultats sont rapportés dans Actes 15. Cependant, dans le rapport que Paul en fait dans Galates 2, il ajoute un élément important aux instructions reçues de la conférence de Jérusalem pour son ministère parmi les Gentils : nous devions seulement nous souvenir des pauvres, ce que j’ai fait avec empressement (Ga 2.10).

    Et Paul continua de poursuivre cette priorité personnellement (voir par exemple Ac 20.35), et tout au long de son ministère. Comme l’église primitive à Jérusalem, Paul amplifia la vision de la communauté chrétienne pour accueillir tous les croyants.

    Lisez 2 Corinthiens 8.7-15. De quelle manière Paul associe-t-il l’évangile et le fait de donner généreusement ?

    Paul cite également deux références de l’Ancien Testament pour exhorter les croyants à la générosité et au soin des frères dans la foi, dans des circonstances difficiles. Il cite l’histoire de la générosité de Dieu avec la manne qu’il procurait aux Israélites dans le désert comme modèle de don et de partage parmi la communauté d’église dans son ensemble (voir 2 Co 8.15). Il cite également le Psaume 112.9 : il a répandu, il a donné aux pauvres, sa justice demeure éternellement (2 Co 9.9, Darby).

    Paul exhortait ses lecteurs à donner de manière délibérée, à mettre régulièrement de côté une portion de leur revenu pour faciliter les choses quand lui ou Tite visiteraient leur église pour collecter leurs offrandes et les remettre aux chrétiens nécessiteux de Jérusalem. Il cita l’exemple d’une église pour encourager d’autres églises à une générosité similaire. Du fait de la valeur éprouvée de ce ministère, dit Paul, ils glorifient Dieu pour l’obéissance avec laquelle vous reconnaissez publiquement la bonne nouvelle du Christ et pour la générosité de votre solidarité avec eux et avec tous (2 Co 9.13).

    Comment pouvons-nous prioriser nos dons quand il nous est impossible de donner à chaque cause ou besoin qui nous est présenté ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)