• EDS – Mercredi 14 août – Purifier le temple

    Quand nous lisons les récits de Jésus dans les évangiles, nous sommes souvent attirés par ces images d’un Jésus plein de douceur, par le soin qu’il avait des malades et des enfants, les récits où il cherche les perdus, et son discours sur le royaume  de Dieu. C’est peut-être pour cela que d’autres récits peuvent nous prendre par surprise : ceux où nous le voyons agir énergiquement et sans ménagement, en particulier à l’encontre des chefs religieux de son époque et de certaines de leurs pratiques.

    Lisez Matthieu 21.12-16, Marc 11.15-19, Luc 19.45-48 et Jean 2.13-17. Pourquoi ces histoires similaires sont-elles relatées dans chacun des récits évangéliques ?

    Il n’est guère surprenant que cet incident soit inclus dans chacun des évangiles. C’est un récit dramatique, plein d’action et de passion. Jésus était de toute évidence préoccupé par le fait qu’on utilisait le temple dans ce but, et qu’on avait remplacé la véritable adoration par la vente d’animaux sacrificiels. Quel sacrilège, si l’on considère tout ce que ces sacrifices devaient représenter, c’est-à-dire sa mort substitutive pour les péchés du monde !

    Une action aussi directe s’inscrit dans la tradition des prophètes hébreux. Ce point est implicite dans chacun des évangiles soit par Jésus soit par les évangélistes qui citent Ésaïe, Jérémie ou les Psaumes pour expliquer ce qui se passe dans le récit. Les gens reconnaissaient Jésus comme un prophète (voir Mt 21.11) et venaient  à  lui  alors  qu’il  guérissait  et  enseignait  dans  le  parvis  du  temple  après  qu’il  a chassé les marchands et les changeurs. Ce sont les gens qui trouvaient la guérison à son contact, et l’espoir grandissait dans leur cœur tandis qu’ils écoutaient son enseignement.

    Les chefs religieux reconnaissaient également Jésus comme un prophète, mais aussi comme une menace pour leur pouvoir et la stabilité de leur ordre social, et ils s’en allèrent comploter pour tuer Jésus, de la même manière que leurs prédécesseurs avaient comploté contre les prophètes dans les siècles passés (voir ce parallèle dans Lc 19.47,48).

    En tant que membres d’église, comment faire notre part pour nous assurer que nos églises locales ne deviennent jamais des lieux qui ont besoin de ce que le temple avait besoin du temps de Christ ? Comment éviter ces dangers spirituels ? En fait, quels peuvent être certains de ces dangers ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)