• EDS – Samedi 10 août – JÉSUS ET LES NÉCESSITEUX

    SABBAT APRÈS-MIDI

    Étude de la semaine :

    Lc 1.46-55, 4.16-21, 7.18-23, Mt 12.15-1, Mt 21.12-16, Mc 11.15-19, Es 53.3-6.

    Verset à mémoriser :

    L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le retour à la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour proclamer une année d’accueil de la part du Seigneur (Luc 4.18,19.).

    Entre autres raisons à son incarnation, Jésus est venu pour nous montrer à quoi ressemble Dieu. Il l’a fait par son enseignement, par son sacrifice, et par sa vie. C’est-à-dire, par la manière dont il interagissait avec les gens ordinaires. Nombre de ses actions suscitèrent des changements immédiats et réels dans la vie des gens. Cet aspect du ministère du Messie avait été prédit par les prophètes de l’Ancien Testament, par la mère de Jésus, Marie, et aussi par Jésus lui-même quand il définit sa mission dans son premier sermon rapporté (Luc 4). De plus, les auteurs des évangiles, quand ils relatent son histoire, emploient souvent le langage des prophètes de l’Ancien Testament pour expliquer ce que Jésus faisait. De cette manière, la vie de Jésus était vue clairement comme s’inscrivant dans la droite ligne de ces prophètes, y compris leur compassion pour les pauvres et les opprimés.

    Les chefs religieux, cependant, percevaient Jésus comme une menace. Dans un moment horrible d’injustice et de cruauté, ils firent arrêter Jésus, le jugèrent injustement, et le firent crucifier. En Jésus, Dieu sait ce qu’est l’injustice, et, dans sa mort, il a révélé les horreurs du mal. Dans sa résurrection, cependant, il a triomphé pour la vie, le bien, et le salut.

    Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 17 août.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)