EDS – Mardi 9 juillet – Esclaves, veuves, orphelins, étrangers

Lisez Exode 23.9. Quel est le message de Dieu à Israël ici ?

En tant qu’esclaves fraichement libérés, les Israélites savaient ce que c’était que d’être opprimés, exploités, et marginalisés. Et tandis qu’ils célébraient leur liberté, Dieu s’inquiétait qu’ils n’oublient pas d’où ils venaient, ce que c’était d’être exclu, et ce qu’il avait fait pour venir à leur secours. Il institua la Pâque comme mémorial et occasion de redire l’histoire : À la force de la main, le Seigneur nous a fait sortir d’Égypte, de la maison des esclaves (Ex 13.14).

Lisez Exode 22.21-23. Quelle importance le souvenir de leur propre esclavage revêtait-il dans les instructions sur la manière dont le peuple devait traiter les moins chanceux dans leur nouvelle société ?

Les Dix Commandements résonnaient encore que Moïse fût appelé à passer plus de temps avec Dieu, qui lui donna des instructions détaillées quant à la manière dont ces grands commandements devaient être vécus dans la société israélite. Même avant les instructions pour la construction du tabernacle, Dieu donna trois chapitres de lois sur des aspects comme le traitement convenable des esclaves, des lois qui formaient un contraste saisissant avec le traitement que de nombreux israélites avaient connu. Il y avait des lois qui traitaient des crimes violents, des lois liées à la propriété, des lois pour la vie de tous les jours, et des principes pour l’établissement de tribunaux destinés à appliquer ces lois et rendre justice (voir Ex 21 à 23).

Parmi ces lois, le souci de ses concitoyens dans cette nouvelle société était primordial, ainsi que la préoccupation pour les étrangers et les plus vulnérables. On ne devait pas les exploiter. Ils avaient même des droits pour avoir un accès digne à la nourriture, comme le fait de glaner dans les champs moissonnés. Un tel traitement des « laissés-pour-compte » et des étrangers était inhabituel dans l’ancien monde. Encore aujourd’hui, certains semblent oublier les principes moraux importants que l’on trouve ici concernant la façon de traiter autrui.

Quel souvenir dans votre expérience vous a rendu plus compatissant et soucieux de la souffrance ou de l’injustice d’autrui ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)

%d blogueurs aiment cette page :