• EDS – Vendredi 12 juillet – Pour aller plus loin…

    Lisez Ellen G. White, « La loi proclamée au Sinaï, » pp. 275-288 ; « Le soin des pauvres, » pp. 517-523, dans Patriarches et prophètes.

    « Les droits de Dieu mis à part, ce qui frappe dans les lois données par Moïse, c’est l’esprit de libéralité, de compassion et d’hospitalité qui caractérise les recommandations relatives aux pauvres. Bien que Dieu eût promis à son peuple d’abondantes bénédictions, il n’avait jamais dit que la pauvreté y serait entièrement inconnue. Il y aurait toujours, dans le pays, des pauvres et des gens qui feraient appel à la sympathie et à la bienfaisance. Comme aujourd’hui, on était sujet au malheur, à la maladie et à des pertes matérielles. Mais aussi longtemps qu’Israël fut fidèle aux divins préceptes, on n’y vit jamais de mendiants, ni personne souffrant de la faim. » Ellen G. White, Patriarches et prophètes, p. 518.

    « Il s’agissait là du bien des riches tout autant que de celui des pauvres. Il fallait réprimer la cupidité et l’ambition en cultivant de nobles sentiments de bienfaisance. L’encouragement à la bienveillance et à la confiance entre toutes les classes de la société ne  pouvait  que  consolider  l’ordre  social  et  assurer  la  stabilité  de  l’État. Membres d’une même humanité, mailles d’un vaste filet, nous sommes tous liés les uns aux autres. Ce qui contribue au bonheur et au relèvement du prochain a sur nous une répercussion bienfaisante. » p. 522.

    À MÉDITER

    1. Du plan que Dieu avait donné à Moïse et aux Israélites pour le genre de société qu’ils devaient établir, quel élément, quelle loi, ou quelle règle attire le plus votre attention (qu’il soit ou non mentionné spécifiquement dans l’étude de cette semaine ou qu’il soit apparu dans votre lecture) ?
    2. Dans les lois qu’il a données à son peuple, pourquoi, selon vous, Dieu semble-t- il si préoccupé par les plus vulnérables ?
    3. Comment comprendre ces lois aujourd’hui ? Comment choisir lesquelles sont applicables et pertinentes pour nous aujourd’hui ? Quelle est la chose la plus importante que nous puissions retenir de ces instructions détaillées sur la manière dont les Israélites devaient ordonner leur société et leurs vies ?

    Résumé : Dieu a entendu les cris de souffrance du peuple d’Israël en Égypte, et il est intervenu pour les secourir. Il a cherché à bâtir une relation d’alliance particulière avec eux et à travailler avec eux pour établir une nouvelle société qui serait une bénédiction pour tous, y compris ceux qui étaient laissés pour compte, marginalisés, et vulnérables.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (3ÈME TRIMESTRE 2019)