EDS – Mardi 21 mai – Joie et responsabilité des parents

Lisez le Psaume 127. Quel est le message fondamental de ce court psaume ? Quels principes importants doit-on en tirer pour nous-mêmes et notre façon de vivre ?

Quand vous voulez cuisiner votre plat préféré, vous suivez une recette. Si vous ajoutez tous les ingrédients nécessaires en suivant toutes les étapes, la plupart du temps, vous obtenez les résultats escomptés. Mais l’éducation des enfants, ce n’est pas une recette de cuisine. Aucun enfant ne ressemble exactement à un autre, et même si vous faites tout exactement comme vous l’avez fait pour vos autres enfants, ils peuvent se révéler différents en fin de compte. Cela peut être lié à leur sexe, leur place dans la fratrie, leur tempérament, ou     à tout un tas d’autres raisons. Dans le plan de Dieu, les parents guident et enseignent leurs enfants à l’aimer et à lui obéir (Dt 6.4-9 ; Ps 78.5-7). La directive de Dieu pour les parents est d’éduquer l’enfant d’après la voie qu’il doit suivre (Pr 22.6, Segond 21), et non de planer au-dessus des enfants tel un parent hélicoptère pour s’assurer qu’ils ne prennent jamais de mauvaises décisions. Nous voulons voir nos enfants passer de petits êtres câlins et sans défense à des adultes indépendants et accomplis, notre responsabilité ultime est de faire en sorte qu’ils connaissent, aiment, et servent Jésus-Christ. En tant que parents, nous pouvons suivre le plan de développement spirituel de nos enfants tel qu’il est exposé dans Deutéronome 6. Il y a quatre conditions préalables : que nous le reconnaissions comme le Seigneur, notre Dieu (Dt 6.4), que nous l’aimions pleinement de tout notre cœur (Dt 6.5), que nous chérissions sa Parole (Dt 6.6), et que nous partagions avec nos enfants ce que nous connaissons de lui (Dt 6.20-23).

Deutéronome 6 poursuit en donnant deux principes importants. D’abord, le principe « enseigner-parler » (Dt 6.7). Enseigner renvoie à une éducation formelle, tandis que parler renvoie à une instruction informelle. Dans les deux cas, la communication de la vérité biblique se produit dans le cadre de la relation parent-enfant. Des temps formels d’enseignement ont lieu lors du culte de famille, quand nous étudions la Parole de Dieu avec eux. L’enseignement informel survient spontanément dans les circonstances de la vie de tous les jours, et il est encore plus important. Les incidents du quotidien peuvent transmettre efficacement la vérité biblique (Gn 18.19). Le deuxième est le principe « lier- inscrire » (Dt 6.8,9). La vérité spirituelle doit être liée dans nos actions (la main), et notre état d’esprit (entre tes yeux), mais elle doit également être inscrite dans notre vie privée (montants) et publique (portes). Elle doit passer de nos cœurs à nos foyers et de nos foyers au monde.


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2019)

2ème trimestre 2019 du Guide d’étude de la Bible adulte.

Laisser un commentaire