EDS – Jeudi 9 mai – Sauvegarder le don du créateur

Dieu avait un objectif particulier en créant l’humanité mâle et femelle (Gn 1.26-28). Tandis que chacun est créé à son image, l’union des sexes opposés en une seule chair dans le mariage reflète l’unité au sein de la Divinité de manière toute particulière. L’union mâle/femelle permet également la procréation d’une nouvelle vie, expression humaine originale de l’image divine.

Quelle attitude la Bible adopte-t-elle envers les pratiques sexuelles qui ne sont pas en adéquation avec le plan du Créateur ? Lv 20.7-21 ; Rm 1.24-27 ; 1 Co 6.9-20.

Les Écritures désapprouvent tout ce qui modifie ou détruit l’image de Dieu dans l’humanité. En plaçant certaines pratiques sexuelles en zone interdite, Dieu guide son peuple vers les vrais objectifs de la sexualité. Quand l’expérience humaine est confrontée par les préceptes de Dieu, l’âme est convaincue de péché.

Quels conseils les croyants chrétiens reçoivent-ils en lien avec leur sexualité et celle d’autrui dans un monde déchu ? Rm 8.1-14 ; 1 Co 6.15-20 ; 2 Co 10.5 ; Ga 5.24 ; Col 3.3-10 ; 1 Th 5.23,24.

Les croyants attendent d’être délivrés de la corruption du péché au retour de Christ. Ils attendent par la foi, se considérant comme morts au péché par la mort de Christ sur la croix, et vivants en lui à travers sa résurrection. Par la prière incessante, la vigilance et la puissance de l’Esprit, ils traitent leur nature pécheresse comme étant crucifiée et cherchent à obéir à Christ dans leurs pensées. Ils reconnaissent que Dieu est propriétaire de leurs corps et de leur sexualité et l’emploient selon son plan divin. Dieu pardonne à ceux qui se repentent de leurs péchés (1 Jn 1.9). L’Évangile permet à des personnes qui étaient auparavant engagées dans la promiscuité et une vie sexuelle impie de faire partie de la communauté des croyants. En raison de l’ampleur avec laquelle le péché a modifié la sexualité dans l’humanité, certains peuvent ne pas être en mesure de connaître une totale restauration dans cet aspect du vécu humain. Certains, par exemple, peuvent choisir une vie de célibat plutôt que de s’engager dans des relations sexuelles qui sont interdites par la Parole de Dieu.

Comment, en tant qu’Église, communiquer avec, par exemple, les homosexuels ? En quoi leur propre attitude envers leur orientation sexuelle devrait-elle influencer notre réaction ?


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2019)

2ème trimestre 2019 du Guide d’étude de la Bible adulte.