• EDS – Mercredi 22 mai – Une éducation qui produit des disciples

    Lisez Genèse 18.18,19 et 1 Samuel 3.10-14. Comparez ces deux pères. Quels furent les résultats de leur style d’éducation ?

    Les parents ont la responsabilité d’être les faiseurs de disciples de leurs enfants, pour qu’ils deviennent eux-mêmes disciples de Jésus. Il y a des parents qui croient que la manière d’enseigner et de corriger leurs enfants consiste à appliquer des châtiments corporels, et plus il y en a, mieux c’est (Pr 22.15 ; 23.13 ; 29.15). Certains passages comme ceux mentionnés ont été mal employés pour justifier la maltraitance envers les enfants et les forcer à une soumission totale, mais cela a aussi engendré la rébellion des enfants contre leurs parents et contre Dieu.

    La Bible enseigne aux parents de diriger avec gentillesse (Ep 6.4 ; Col 3.21) et d’instruire les enfants dans la justice (Ps 78.5 ; Pr 22.6 ; Es 38.19 ; Jl 1.3). En tant que parents, nous devons subvenir aux besoins de nos enfants (2 Co 12.14) et leur donner un bon exemple à suivre (Gn 18.19 ; Ex 13.8 ; Tt 2.2). On nous dit de bien diriger nos foyers (1 Tm 3.4,5,12) et de discipliner nos enfants (Pr 29.15,17) tout en reflétant l’amour de Dieu (Es 66.13 ; Ps 103.13 ; Lc 11.11).

    Malheureusement, la Bible révèle des histoires d’éducation qui ont mal tourné. Isaac et Rébecca ont tous deux eu une préférence envers un de leurs deux fils, Esaü et Jacob (Gn 25.28), et plus tard, Jacob a manifesté la même attitude envers Joseph (Gn 37.3). Éli, qui était pourtant un chef religieux, n’a pas réussi à corriger ses enfants (1 Sm 3.10-14). Samuel, qui fut également élevé par Éli, s’est révélé un très mauvais père lui-même (1 Sm 8.1-6). Le roi David, en commettant l’adultère et en commanditant un meurtre, a enseigné à ses enfants à suivre son exemple. Le roi Manassé a sacrifié ses enfants à des démons (2 R 21.1-9), comme le roi Achaz (2 R 16.2-4).

    Mais heureusement, nous avons aussi dans la Bible des exemples de bonne éducation. Mardochée fut un père adoptif merveilleux pour Hadassa, la reine Esther (Est 2.7), et Job priait pour ses enfants régulièrement (Jb 1.4,5). Dans tous ces exemples, bons et mauvais, nous pouvons glaner des leçons sur la manière d’éduquer nos enfants.

    Que peut-on apprendre des exemples d’éducation que nous voyons dans la Bible ? De quelles manières peut-on se servir de certains de ces principes dans nos relations avec ceux qui ne sont pas nos enfants ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2019)

    2ème trimestre 2019 du Guide d’étude de la Bible adulte.