• Dire : « OUI, JE LE VEUX »

    PAR MELODY TAN – Rédactrice en chef de la revue associée de Signs, Mums At The Table.

    Il y a cinq ans, alors que mon fiancé et moi étions plongés dans les tourments du pliage de fleurs en papier, de la peinture de bouteilles en verre, de la conception et de la confection de nos propres fournitures de mariage, la question revenait assez souvent sur le tapis : Pourquoi ne pas prendre la fuite et se marier secrètement ?

    Pour faire des économies, nous avons dû organiser et fabriquer beaucoup de choses nous-mêmes, y compris ma robe de mariée. Les dépenses, la coordination logistique et le temps requis, le stress et l’épuisement nous ont fait payer un lourd tribut, ce qui nous a souvent poussés à nous « entretuer ». Notre relation était probablement la plus tendue au moment où nous planifiions notre mariage. Nous ne perdions pas de vue l’ironie du sort, d’où l’idée de nous enfuir.

    Heureusement, notre relation a survécu, nous avons eu une merveilleuse journée de mariage (malgré la grêle et la pluie qui sont apparues sans invitation à notre cérémonie extérieure) et nous étions heureux de ne dépenser qu’une fraction de la moyenne nationale (environ 50 000 dollars selon les sites de mariage).

    Les magnifiques souvenirs du mariage lui-même ont effacé les mauvais souvenirs de la préparation du mariage. Nous étions heureux d’avoir persévéré avec une cérémonie de mariage traditionnelle au lieu de choisir de faire célébrer notre mariage simplement par un célébrant et en présence de deux autres témoins

    Il est difficile de déterminer exactement le nombre de couples qui se sont mariés de façon « traditionnelle » par rapport à ceux qui ont choisi d’autres moyens : les statistiques officielles comptent le nombre de mariages enregistrés et non la façon dont ils ont été célébrés. De nos jours, les mariages vont de l’église conventionnelle et de la cérémonie de réception en passant par les micro-mariages avec certains éléments traditionnels et les escapades qui sont toutes enregistrées et reconnues par les autorités.

    Cependant, si vous supposez que les ecclésiastiques n’ont pas tendance à présider des mariages en dehors des églises, alors environ 78 pour cent de tous les mariages en Australie en 2017 (112 954 au total) ont été célébrés non traditionnellement.

    En 2004, Josh et Britt Withers ont fondé la Pop-Up Wedding Co. et en 2013, ils se sont réinventés pour devenir The Elopement Collective.

    « Depuis que nous avons rendu le programme accessible, de plus en plus de gens l’ont trouvé avantageux et plus convivial » dit Josh. « Je ne sais pas si nous avons été les pionniers de cette tendance ou si elle existait déjà, mais depuis que nous avons commencé à la promouvoir, des centaines de personnes s’informent chaque année sur l’idée de se marier sans avoir à inviter tous ses cousins et toute sa famille,… certaines personnes veulent juste se marier sans se faire du souci. »

    Alors que le terme « escapade » (elopement en anglais) était utilisé pour évoquer les images d’un couple qui se marie à la hâte, soit pour éviter une forme quelconque de scandale ou d’objection parentale, l’escapade au XXIe siècle est plus une question de simplicité.

    Melanie et Mark Richardson, un couple de la Sunshine Coast dans le Queensland, se sont enfuis en septembre dernier.

    « Nous avons décidé de nous enfuir après une grande fête de fiançailles où nous nous sommes à peine vus « , dit Melanie. « Nous avons décidé que nous préférions passer cette journée spéciale ensemble. Nous avons commencé à planifier un mariage « normal », mais nous nous sommes retrouvés à faire des choix pour plaire aux autres, pas à nous-mêmes. »

    Même si beaucoup pensent que la décision de s’enfuir est fondée uniquement sur les finances – et il y a certainement des avantages budgétaires – les raisons invoquées par les couples pour s’enfuir sont habituellement la volonté d’éviter les tracas et la diplomatie nécessaire pour planifier un mariage traditionnel.

    « Beaucoup de gens pensent qu’il s’agit d’argent, mais ce n’est certainement pas le cas », dit Josh au sujet des couples qui ont approché le collectif Elopement (Escapade). « Ils veulent juste éviter d’organiser un événement. Un mariage est un événement public [mais c’est aussi comme] un anniversaire. Certaines personnes ne veulent pas de 100 à 200 personnes dans la salle pour leur anniversaire et sont très heureuses d’une célébration intime et personnelle. »

    Contrairement aux escapades  » traditionnelles  » – s’il y a un tel terme – les escapades modernes ont tendance à comprendre plus d’invités qu’un simple célébrant et le nombre requis de témoins pour officialiser le mariage. Josh estime qu’il y a en moyenne de six à huit invités à une escapade, souvent deux couples de parents, frères et sœurs, amis proches et enfants issus des relations antérieures du couple.

    Les mariages ont souvent été considérés comme une construction chrétienne – dans les sociétés occidentales, ils se déroulaient traditionnellement à l’intérieur des murs sacrés d’une église et, jusqu’à récemment, même les couples non chrétiens choisissaient de s’y marier. Que signifie alors la récente tendance à l’escapade pour le christianisme et le mariage? Le fait de s’enfuir – ou de se marier n’importe où en dehors d’une église – a-t-il un impact sur son caractère sacré ?

    Loyd Uglow est professeur d’histoire et d’écriture à la Southwestern Assemblies of God University au Texas, États-Unis. Dans un article intitulé « L’histoire du mariage » sur le site Web de l’université, il écrit : « Bien qu’il soit clair que Dieu a institué le mariage au commencement, il y a eu différentes opinions quant au caractère religieux ou séculier des mariages, qui sont principalement des événements religieux. Pendant une grande partie de l’ère chrétienne primitive, l’Église est restée en dehors des mariages et a laissé l’État s’occuper de l’union de l’homme et de la femme. Enfin, quelque temps après, 800 ap. J.-C., l’Église commença à célébrer des mariages, et quelques siècles plus tard, l’Église catholique fit du mariage l’un des sacrements ».

    Uglow laisse entendre que, bien que le mariage ait été créé et sanctifié par Dieu, un mariage est simplement un rituel adopté par l’Église chrétienne, pas nécessairement un ÉVÉNEMENT ORDONNÉ par Dieu.

    Le Dr Trafford Fischer, pasteur et éducateur à la vie familiale avec 10 ans d’expérience en tant que directeur des ministères familiaux de l’Église adventiste du septième jour dans la région du Pacifique Sud, est d’accord avec Uglow.

    « Bien que la Bible parle d’amour et traite certainement de la sexualité dans le mariage et hors mariage, elle est remarquablement silencieuse sur tous les détails d’un service ou d’une cérémonie de mariage ; elle ne fournit pas non plus les détails que Dieu pourrait exiger quant à l’ordre du service, le lieu ou les personnes qui devraient y assister, » dit Fischer. « La Bible semble silencieuse sur le sujet de l’escapade. Si nous acceptons que l’escapade soit un désir de se marier, avec une participation minimale de la famille et des amis, alors il peut être sûr de suggérer que l’escapade n’est pas  » anti-biblique « . Le couple choisit de se marier, ce que l’Église enseigne dans le cadre d’un mandat biblique, et ils s’assurent que leur mariage est légalement acceptable et enregistré par le gouvernement. »

    En fin de compte, l’indicateur clé d’un mariage réussi n’est pas tant la façon dont le mariage s’est déroulé que la décision d’un couple de déclarer un engagement officiel entre eux.

    « Il y a une différence entre célébrer un mariage et se marier », dit Josh. « C’est comme si vous vouliez vous rendre à Barcelone depuis Paris, le moyen le plus courant est de prendre l’avion, mais il y a d’autres moyens – vous pouvez conduire, prendre le train ou même nager. Pour un couple, ils veulent juste être mariés ; ils valorisent le mariage. »

    Fischer s’empresse de souligner qu’il y a une différence entre les escapades et les unions de fait, en ce sens qu’il y a généralement un élément du vœu, qui  » peut agir comme un engagement important pour un couple – si les gens disent et tiennent [les vœux] sérieusement, jurant devant leurs témoins qu’ils vont garder leur relation dans les deux sens …jusqu’à leur mort ! Cela peut être un sérieux facteur de « cohésion » pour les couples que la vie en concubinage ne fournit pas. »

    Pour les chrétiens, ce niveau d’engagement implique un tiers : Dieu. Une cérémonie de mariage Chrétien – ou escapade – reconnaîtra la présence de Dieu et Ses conseils sur la relation, et impliquera une demande de Sa bénédiction pour l’avenir du couple.

    Les critiques du mariage peuvent prétendre que les statistiques montrent une diminution du nombre de mariages et des taux fréquents de divorce comme preuve du manque d’efficacité du mariage, mais lorsqu’on analyse les chiffres du mariage et du divorce ensemble, on constate une autre histoire.

    Selon le dernier recensement australien de 2016,  » il y avait 5,5 fois plus de personnes mariées que de personnes divorcées « . . . Le nombre de personnes mariées augmente d’année en année, car le taux de divorce est beaucoup plus bas que le taux de mariage et il est en baisse « , écrit Caitlin Fitzsimmons dans un article du Sydney Morning Herald,  » Le mariage en Australie évolue mais reste très fort « .

    Un mariage réussi, semble-t-il, ne dépend pas tant du lieu du mariage, du budget ou du nombre d’invités présents ; il s’agit plutôt du désir d’un engagement plus profond.

    Le témoignage de Mélanie et Mark

    Dix membres de la famille proche ont assisté à l’escapade de Mélanie et de Mark et, malgré le cadre non conventionnel de la plage, ils ont choisi de conserver certains éléments traditionnels : ils ont échangé leurs alliances et le père de Mélanie l’a accompagnée dans l' »allée » avec Mark.

    Le Témoignage de Joachim et Sam

    « Nous avons quand même eu un mariage complet, mais en miniature. Nous avions besoin de plus de 80 personnes et de 45 000 $ si nous voulions un mariage de grande envergure, mais l’ensemble de notre mariage, y compris l’hébergement de nos invités, les bagues, les lieux et la photographie, s’est finalement chiffrait à environ 7000 $. De plus, nous savions que notre fils autiste ne pourrait pas supporter un grand mariage. C’était donc plus facile et décidément parfait pour nous. On a passé une super journée et les enfants ont pu en profiter aussi. »

    Le Témoignage de Theodora et Chaan

    « Après sept ans passés ensemble, j’étais aux anges quand il m’a demandée en mariage ! La première chose à faire était de dresser la liste des invités. Étant insulaires, nous savions que ce serait un grand mariage, mais nous n’avons jamais imaginé 536 personnes ! Après 18 mois de disputes pour savoir qui rayer de la liste, j’ai donné l’ultimatum à Chaan : c’est tout le monde ou personne. Nous ne pouvions pas nous permettre tout le monde, donc ce n’était personne. Nous avons réservé un Airbnb sur une plage isolée, loué ma robe, acheté son costume, pris quelques amis pour assister à la cérémonie, un ami pasteur pour que ce soit légal et un photographe et cameraman pour immortaliser cette journée. C’était la meilleure décision – pour nous, c’était parfait ! La vidéo et les photos ont été montrées à la famille. On a eu un peu de réaction, mais tout le monde a compris pourquoi on l’a fait. »

    Source : https://signsofthetimes.org.au/2019/04/saying-i-do/
    Traduction : Alban Berrubé - Edition Vie et Santé

    DIFFÉRENTS CERTES, MAIS…INSÉPARABLES

    Si vous envisagez de vous marier, cet ouvrage est tout ce qu’il vous faut. Si vous êtes déjà marié, vous trouverez dans ces pages, l’orientation pour améliorer vos relations avec votre conjoint. De Fernando Zabala.

  • EDS – Jeudi 2 mai – Une épouse véritablement riche

    Le livre des Proverbes se termine par l’éloge d’une épouse de noble caractère. Identifiez les caractéristiques et les qualités qui sont louées. Pr 31.10-31.

    La femme décrite est spéciale, et le style poétique l’est tout autant. Chacun des versets, en commençant par Proverbes 31.10, commence par l’une des 22 lettres de l’alphabet hébreu. On sent d’après cet hommage à une femme de valeur que même l’alphabet national suffit à peine à la louer autant qu’elle le mérite !

    L’accent que met le livre des Proverbes sur le fait d’épouser un bon conjoint se reflète dans un dicton des rabbins : « Le chez-soi d’un homme, c’est sa femme. » Une femme de valeur est la couronne de son mari ; celle qui fait honte est comme la carie dans ses os. (Pr 12.4.) Ici, à la fin du livre, résumées de manière idéaliste dans le portrait d’une seule, on trouve différentes aptitudes : fabrication de vêtements, gestion immobilière, agriculture, gestion domestique et financière. Pendant ce temps-là, elle s’occupe bien de sa famille. Ils l’aiment et la louent.

    On ne doit pas s’attendre à ce que ces nombreux talents se retrouvent chez une seule femme, et il ne s’agit pas non plus d’un modèle à partir duquel les maris doivent évaluer leur femme. En décrivant ces capacités et ces qualités, Proverbes communique plutôt ce qui est le plus important et pertinent universellement pour les femmes, ainsi que pour les hommes : les qualités de fiabilité, de compassion, de fidélité, de bonté, et d’application. Le secret d’une telle vie, d’après Proverbes 31.30, c’est qu’elle craint le Seigneur.

    Dans Proverbes 31.10, le terme traduit par de valeur ou par vertueuse (Darby) signifie « force », « puissance », ou « richesse ». Il est traduit par richesses dans Psaume 62.11, et décrit les vaillants guerriers de Josué (Jos 1.14). Booz fait l’éloge de Ruth avec l’expression femme de valeur (Rt 3.11). Dans Proverbes 31.10, il y a un jeu de mots sur la notion de « richesse ». La véritable richesse réside dans le caractère, l’intégrité, et la crainte du Seigneur. Cela dépasse largement la valeur des pierres précieuses.

    Quelles femmes de valeur et vertueuses ont-elles influencé votre vie ? Quelles qualités, vertus et capacités des femmes pieuses ajouteriez-vous à la liste ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2019)

    2ème trimestre 2019 du Guide d’étude de la Bible adulte.