EDS – Samedi 20 avril – QUAND ON EST SEUL

SABBAT APRÈS-MIDI

Étude de la semaine :

Ec 4.9-12 ; Ph 4.11-13 ; 1 Co 7.25-34 ; Mt 19.8 ; Gn 37.34 ; Es 54.5.

Verset à mémoriser :

Le Seigneur Dieu dit : il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je vais lui faire une aide qui sera son vis-à-vis. (Genèse 2.18.)

Il y a des années, une histoire fascinante mais douloureuse a fait les gros titres. Une jeune femme avait été retrouvée morte dans son appartement. Sa mort en elle-même était tragique, mais ce qui la rendait plus tragique encore, c’est que cette femme était décédée depuis dix ans au moment où on la retrouva. Dix ans ! Ainsi, la question que l’on se posa, et à juste titre, fut celle-ci : Comment, dans une grande ville comme celle‑là, avec tant de gens, et avec tant de moyens de communication, une femme, qui n’était pas une sans‑abri, a‑t‑elle pu être morte pendant autant de temps sans que personne ne s’en aperçoive ?

Bien qu’extrême, cette histoire illustre une réalité : beaucoup de gens souffrent de solitude. En 2016, le New York Times publiait un article intitulé : « Les chercheurs face à une épidémie de solitude. » Le problème est réel.

Dès le départ, nous autres, humains, n’étions pas censés être seuls. À partir de l’Éden, nous devions vivre dans la compagnie d’autres êtres humains, à un degré ou un autre. Bien entendu, le péché a fait irruption, et tout est allé de travers depuis. Cette semaine, nous examinerons différentes périodes de la vie auxquelles, peut- être, nous avons tous été confrontés à un moment donné. Si ce n’est pas votre cas, vous pouvez vous estimer heureux.

Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 27 avril.


GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2019)

2ème trimestre 2019 du Guide d’étude de la Bible adulte.