• EDS – Samedi 23 mars – DE TOUT JE FAIS DU NOUVEAU

    SABBAT APRÈS-MIDI

    Étude de la semaine :

    Ap19.6-9 ; Jn 14.1-3 ; Ap 19.11-16 ; Ap 20.1-3 ; Jr 4.23-26 ; Ap 20.4-15 ; Ap 21.2-8.

    Verset à mémoriser :

    Celui qui était assis sur le trône dit : De tout je fais du nouveau. Et il dit : Écris, car ces paroles sont certaines et vraies. (Apocalypse 21.5.)

    La destruction de la Babylone de la fin des temps est une mauvaise nouvelle pour ceux qui ont collaboré avec ce système religieux apostat. En revanche, pour le peuple de Dieu, c’est une bonne nouvelle (Ap 19.1-7). Babylone était responsable d’avoir poussé les puissances politiques séculaires à les persécuter et à leur faire du mal (Ap 18.24). La destruction de ce grand adversaire est synonyme de délivrance et de salut pour le peuple fidèle de Dieu.

    Avec la destruction de Babylone, la prière du peuple de Dieu, dans la scène du cinquième sceau, est exaucée. Leur cri : Jusqu’à quand, Seigneur ? représente le cri du peuple de Dieu, opprimé et souffrant, depuis Abel jusqu’au moment où Dieu le réhabilitera finalement (Ps 79.5 ; Ha 1.2 ; Dn 12.6,7). Le livre de l’Apocalypse assure au peuple de Dieu que le mal, l’oppression, et la souffrance prendront fin. Il est temps à présent pour Christ d’inaugurer son royaume éternel. Les derniers chapitres de l’Apocalypse décrivent, non seulement la destruction de la Babylone des temps de la fin, mais également la destruction de Satan et de tout mal. Nous avons également des aperçus de l’établissement du royaume éternel de Dieu.

    Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 30 mars.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2019)