• EDS – Mercredi 20 mars – Les sept têtes de la bête

    Lisez Apocalypse 17.9-11 et Apocalypse 13.18. Pour comprendre les sept têtes, il est nécessaire de faire preuve de sagesse. Quel genre de sagesse est en ligne de mire ici ? Comment peut-on obtenir cette sagesse que Dieu dispense (voir Jc 1.5) ?

    L’ange explique que les sept têtes sont sept montagnes. Certains traducteurs pensent que ces montagnes font allusion aux sept collines sur lesquelles la ville de Rome est située, et c’est pourquoi ils traduisent le mot grec oroi (« montagnes ») par « collines. » Il y a également sept rois qui sont symbolisés par les sept montagnes. De plus, ces montagnes se succèdent, elles ne sont pas concomitantes.

    Ces montagnes ne symbolisent pas des rois individuels, parce que l’Apocalypse ne parle pas de personnes, mais de systèmes. Dans la Bible, les montagnes symbolisent souvent des puissances mondiales ou des empires (Jr 51.25 ; Ez 35.2,3). Dans la prophétie biblique, les rois représentent des royaumes (voir Dn 2.37-39, 7.17). Ainsi, les sept montagnes symbolisent sept grands empires successifs qui ont dominé le monde à travers l’histoire, et par lesquels Satan s’est opposé à Dieu et a persécuté le peuple de Dieu.

    Du point de vue historique de Jean, cinq de ces empires sont tombés, l’un existe toujours,  et  l’autre  n’est  pas  encore  venu.  Il  n’y  a  pas  de  consensus  parmi  les interprètes adventistes, mais beaucoup considèrent que les cinq qui sont tombés sont les grands royaumes qui dans l’Ancien Testament dominaient et (parfois) nuisaient au peuple de Dieu : l’Égypte, l’Assyrie, Babylone, les Médo-perses , et la Grèce. Le royaume « l’un est » était l’Empire romain du temps de Jean.

    Le  septième  royaume  qui  n’est  pas  encore  venu  est  la  bête  d’Apocalypse  13  (la papauté ranimée, qui a dominé et persécuté le peuple de Dieu) qui devait venir après l’époque de Jean et après la chute de l’Empire romain païen. L’histoire a montré puissamment la vérité de cette prophétie, écrite bien des siècles avant que les événements ne se produisent.

    Jean apprend également que la bête écarlate est une huitième puissance mondiale, bien qu’elle soit l’une des sept têtes (puissances mondiales). Laquelle parmi les sept ? Puisque les têtes se succèdent dans le temps, la huitième doit être la septième tête qui a reçu la blessure mortelle. C’est à l’époque de cette huitième puissance mondiale que la bête écarlate apparait, portant et avançant les objectifs de Babylone la prostituée. Aujourd’hui, nous vivons à l’époque de la guérison de la blessure mortelle. La huitième puissance mondiale apparaîtra sur le devant de la scène juste avant la fin et s’en ira à la perdition.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2019)