• EDS – Mercredi 13 mars – La dernière grande tromperie de Satan

    Apocalypse  16.12  nous  dit  que  l’objectif  du  tarissement  de  l’Euphrate  est  de préparer le chemin aux rois qui viennent de l’Orient. Dans l’Ancien Testament, les rois de l’Orient étaient Cyrus et ses forces arrivant du nord, puis approchant de Babylone par l’est (Es 41.25). Leur conquête de Babylone rendit possible le retour du peuple de Dieu dans sa patrie (Es 44.27,28). De la même manière, le tarissement symbolique de l’Euphrate prépare le chemin à la venue des rois de l’Orient qui vont délivrer le peuple de Dieu.

    Les rois de l’Orient dans Apocalypse 16.12 sont Christ et son armée d’anges célestes . Jésus reviendra avec l’armée céleste, vêtues d’un lin blanc et pur (Ap 19.14), qui est le vêtement des anges sans péché (Ap 15.6). Accompagné de l’armée des cieux, Christ, comme le montre Apocalypse 17.14, est vainqueur des forces sataniques qui oppriment son peuple (comparez avec Mt 24.30,31). Le conflit  final contre le peuple de Dieu avant le retour de Jésus est connu comme la bataille d’Harmaguédon.

    Lisez Apocalypse 16.13,14. Quel est le rôle des trois esprits impurs dans la préparation de la bataille d’Harmaguédon ? En quoi sont-ils une contrefaçon satanique des messages des trois anges d’Apocalypse 14 (voir 1 Tm 4.1) ?

    À travers les derniers événements qui précèdent la fin du temps de probation, chaque être humain sera amené à choisir le camp dans lequel il se trouvera lors de la bataille d’Harmaguédon. En prélude à cette guerre spirituelle, Jean voit trois esprits démoniaques qui ressemblent à des grenouilles. La dernière tentative de tromper le monde de Satan implique des esprits démoniaques, menteurs.

    Le dragon (paganisme et spiritisme), la bête qui monte de la mer (Catholicisme romain), et le faux prophète (Protestantisme apostat) s’unissent sous l’ordre de Satan (voir Ap 13.11,12). Ce dernier leur permet d’accomplir des prodiges miraculeux qui renvoient aux activités de la bête semblable à un agneau (voir Ap 13.13-17), dont le spiritisme. Ces signes font partie de la stratégie trompeuse de Satan à la fin des temps pour persuader le monde de le suivre, lui, plutôt que le vrai Dieu .

    Aveuglés par leur haine de Dieu et de sa vérité, les dirigeants du monde croient facilement aux mensonges de Satan, qui sont vêtus d’un aspect religieux plaisant. Finalement, ils s’unissent dans la batalle finale qui entraine la fin de ce monde.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2019)