• Premier dans mon cœur

    Par L. David Harris

    Quand nous prenons la bonne orientation dès le début de la journée, l’ennemi influence moins notre vie, et le Seigneur est capable de mener nos batailles pour nous.

    Gérer le cœur : Dieu vient en premier.

     » Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi.  » (Exode 20.3 NBS).

    Mettez Dieu d′abord dans votre vie

    Tout être humain responsable est confronté à la tâche d’établir des priorités au quotidien. Qu’il s’agisse de tâches au travail, à l’école ou dans les relations, nous devons tous prendre des décisions sur ce qui est le plus important pour nous et sur la façon de les organiser.

    Dieu a dit que dans tous les cas, Il exige d’être le « numéro un » de nos vies. Son but n’est pas enraciné dans l’égoïsme. Il ne dit pas simplement qu’Il nous veut pour Lui-même pour une raison superficielle ou arbitraire. Son amour dit qu’Il ne peut pas vivre sans nous. Il sait que si nous ne Le gardons pas en position de prééminence dans notre vie, nous ne vivrons jamais éternellement avec Lui.

    Le péché a mélangé l’ordre des choses. Nous avons été programmés pour penser que la première priorité devrait être l’autosatisfaction. La recherche de la richesse, de la notoriété et de hauts niveaux d’éducation a, dans bien des cas, détrôné Dieu dans notre temple de l’âme.

    Le résumé des dons qu’Il nous faits est étroitement lié au commandant de Le placer en premier dans nos vies. Il a pris toutes les dispositions nécessaires pour que nous soyons libérés du pouvoir et de la présence du péché ; par conséquent, ce devrait être un acte de gratitude que de Le faire Seigneur de tous les instants de nos vies.

    Au saut du lit

    Dans les choses pratiques de la vie, nous pouvons commencer par mettre Dieu en premier et débuter notre journée avec Lui. Par le culte, la prière et l’étude biblique, nous pouvons mettre l’accent sur ce qui compte vraiment. Quand nous prenons la bonne orientation dès le début de notre journée, l’ennemi influence moins notre vie, et le Seigneur est capable de mener nos batailles pour nous. Quand nous rencontrons Dieu le matin, nous lui donnons la permission de soutenir ou de changer tout ce que nous avons prévu. Gardez le Seigneur dès le début de la journée, et Il restera assis sur le trône de votre vie.

    Heureux privilège que de devenir des intendants fidèles de vos cœurs. Gérer de manière responsable, au nom de Jésus.

    Source : Méditation en ligne de Magazine "Message" du dimanche 17 février 2019 - https://www.messagemagazine.com/grow-your-faith/daily-devotional/first-in-my-heart/

    LEVEZ VOS YEUX EN HAUT

    Nouvelle édition du livre « Levez vos yeux en haut », entièrement révisée et actualisée. D’Ellen G. White.
    365 réflexions inspirées et qui inspirent, écrites ou publiées à la même date que celles où elles paraissent ici chaque jour.

  • EDS – Mardi 12 mars – L′Euphrate tarit

    Lisez Apocalypse 16.12, Apocalypse 17.1 et 15. Que représente le symbole de l’Euphrate ? Que signifie le tarissement de l’Euphrate dans le contexte des sept derniers fléaux ?

    Dans l’Ancien Testament, l’Euphrate était un soutien primordial pour les ennemis d’Israël :  l’Assyrie et Babylone. Le fleuve coulait dans Babylone et était important pour la ville, car il alimentait les cultures et procurait de l’eau aux habitants. Babylone ne pouvait survivre sans l’Euphrate.

    Apocalypse 17.1 décrit la Babylone des temps de la fin comme étant assise sur de grandes eaux, peut-être en référence à l’Euphrate (voir Jr 51.13). Apocalypse 17.15 explique que les eaux sur lesquelles Babylone est assise représentent ceux qui la soutiennent : les puissances civiles, séculières et politiques derrière le système. Mais ces puissances finiront par lui retirer leur soutien.

    La scène du sixième fléau reflète la prise de la Babylone antique par Cyrus le Perse (voir Daniel 5). D’après l’historien antique Hérodote, la nuit où le roi Belshatsar et ses officiels ont participé au festin, les Perses ont détourné le cours de l’Euphrate et sont entrés dans Babylone en suivant le lit du fleuve, prenant la ville par surprise. Le  tarissement  symbolique  de  l’Euphrate  dans  Apocalypse  16.12  aboutit  à l’effondrement de la Babylone eschatologique. Puisque l’Euphrate dans l’Apocalypse représente les puissances mondiales civiles, séculières et politiques qui soutiennent Babylone, le tarissement de l’Euphrate symbolise le retrait de leur soutien et leur attaque qui s’ensuit contre Babylone, et qui cause sa chute.

    Alors que les habitants du monde sont témoins des bouleversements dans la nature (voir Ap 16.3-9), ils se tournent vers Babylone pour qu’elle les protège. Mais, alors que le cinquième fléau frappe le siège de l’autorité de Babylone, ils voient combien il est futile de chercher de l’aide auprès d’elle. Se sentant trompés, ils s’en prennent à Babylone, provoquant sa chute (voir Ap 17.16). Cependant, comme nous l’avons vu, leurs cœurs demeurent endurcis contre Dieu et son peuple. Ils deviennent ainsi un sol fertile pour la tromperie finale, par laquelle Satan attirera le monde pour que tous s’unissent contre le peuple de Dieu afin de les supprimer de la surface de la terre .

    De quelles manières avez-vous appris combien il est risqué de placer sa confiance dans les humains et dans les institutions humaines ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2019)