• EDS – Dimanche – Signification des sept derniers fléaux

    Tous ont déjà fait leur choix, en toute connaissance de cause, soit pour Dieu, soit pour Babylone. Avant que Christ ne vienne, cependant, les vents destructeurs de  la fureur de Satan qui avaient été retenus (Ap 7.1-3) sont lâchés, suivis des sept derniers fléaux.

    Lisez Apocalypse 15.1, et Exode 7-10 . En quoi les fléaux égyptiens, considérés comme la toile de fond des sept derniers fléaux , nous renseignent-ils sur leur objectif et leur signification ?

    Les sept derniers fléaux sont qualifiés de « derniers » car ils viennent tout à la fin de l’histoire de la terre. A contrario, les fléaux des sept trompettes couvrent la période de toute l’ère chrétienne et sont limitées dans leur ampleur. Elles sont exécutées tandis que l’Évangile est toujours prêché (Ap 10.8-11.14) et que l’intercession a encore lieu (Ap 8.2-5). Elles sont mêlées de miséricorde, et leur objectif est d’amener les ennemis de Dieu à la repentance.

    D’un autre côté, les sept derniers fléaux sont déversés juste avant le retour de Christ. Ils sont déversés sur ceux qui, comme Pharaon, ont endurci leur cœur à l’amour rédempteur de Dieu et refusé de se repentir (voir Ap 16.11). La colère divine constitue le juste jugement de Dieu à l’encontre des choix que les gens ont fait (voir Rm 1.26-28), et les perdus récoltent alors les conséquences de leurs choix.

    Lisez Apocalypse 15.5-8, Exode 40.34,35 et 1 Rois 8.10,11. Que laisse entendre la déclaration personne ne pouvait entrer dans le sanctuaire (Ap 15.8) sur le timing des sept derniers fléaux ?

    L’expression personne ne pouvait entrer dans le sanctuaire (Ap 15.8) renvoie à la fin du temps de probation. Alors que le ministère céleste de médiateur de Christ arrive à son terme, il devient impossible de se repentir, la porte finit par se fermer à jamais. Par conséquent, les sept derniers fléaux n’amèneront personne à la repentance, mais ne feront que révéler la dureté de cœur de ceux qui ont choisi de se rallier à Babylone, ce qui les pousse à haïr Dieu encore davantage.

    Considérez le monde d’aujourd’hui, qui va de mal en pis. Que nous enseigne le fait que les fléaux aient été retardés aussi longtemps sur la patience et la miséricorde de Dieu ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2019)