• EDS – LE LIVRE DE L′APOCALYPSE – INTRODUCTION AU PROCHAIN TRIMESTRE

    janvier – février – mars 2019 par Ranko Stefanovic

    SOMMAIRE 

    1. L’Évangile depuis Patmos (29 décembre – 4 janvier)
    2. Parmi les porte-lampes (5 – 11 janvier)
    3. Le peuple de Dieu dans les villes (12 – 18 janvier)
    4. Intronisation de l’agneau (19 – 25 janvier)
    5. Les sept sceaux (26 janvier – 1er février)
    6. Le peuple de Dieu scelle (2 – 8 février)
    7. Les sept trompettes (9 – 15 février)
    8. Satan, un ennemi vaincu (16 – 22 février)
    9. Satan et ses deux alliés (23 février – 1er mars)
    10. L’évangile éternel de Dieu (2 – 8 mars)
    11. Les sept derniers fléaux (9 – 15 mars)
    12. Jugement de Babylone (16 – 22 mars)
    13. ≪ De tout je fais du nouveau ≫ (23 – 29 mars)

    L′ÉVANGILE VENU DE PATMOS

    Il y a près de deux mille ans, l’apôtre Jean se trouvait en exil sur une petite île rocheuse de la mer Égée, à cause de son témoignage fidèle à l’Évangile. Le vieil apôtre supporta toutes les épreuves de l’incarcération romaine. Lors d’un sabbat en particulier, il reçut une visite de Jésus-Christ, venu pour encourager son serviteur dans sa souffrance. Dans une série de visions, Jésus lui montra un panorama historique de l’Église, et des événements que le peuple de Dieu vivrait en attendant le retour de leur Seigneur.

    Ce  que  Jean  vit  en  vision,  il  le  consigna  fidèlement  dans  un  livre  qu’il intitula Révélation de Jésus‑Christ (Ap 1.1). Le livre qu’il écrivit révèle l’œuvre de Jésus au ciel et sur terre depuis son ascension, et ce qu’il fera quand il reviendra. Il était conçu pour assurer les chrétiens au fil des siècles de la présence de Christ et pour les soutenir au milieu des épreuves de la vie quotidienne dans un monde déchu immergé dans le grand conflit.

    Ce trimestre, nous nous plongerons dans ce livre. Nous procéderons par larges touches en nous focalisant sur les sections et les thèmes principaux du livre. L’idée, c’est de se familiariser avec les thèmes clés du livre et de voir qu’en effet, il s’agit bien d’une révélation de Jésus-Christ, de sa vie, de sa mort, sa résurrection, et de son ministère céleste de grand-prêtre en faveur de son peuple.

    Nous procéderons pour ce faire de la manière suivante :

    1. Notre étude de l’Apocalypse se fonde sur la notion biblique d’inspiration de la Bible. Tandis que les messages du livre sont venus de Dieu, les mots employés pour communiquer ces messages sont humains. En étudiant le vocabulaire et les images tirés de l’histoire du peuple de Dieu dans l’Ancien Testament, nous découvrirons comment Jean a communiqué ces
    2. Une lecture attentive des prophéties de l’Apocalypse (comme celles de Daniel) montre que la méthode d’interprétation historiciste est la bonne pour comprendre l’accomplissement des prophéties, car elles suivent le cours de l’histoire, depuis l’époque du prophète jusqu’à la fin du monde. Cette méthode illustre combien nous devrions faire tous les efforts possibles pour obtenir des informations à partir du texte lui-même, plutôt que d’imposer une interprétation prédéterminée.
    3. La structure de l’Apocalypse est, à bien des égards, cruciale pour une application responsable des prophéties du Notre analyse de l’Apocalypse sera basée sur la quadruple structure du livre :
      1. Apocalypse 1.1, 3.22 utilise la situation des Églises à l’époque de Jean. Pour parler prophétiquement de la situation de l’Église à différentes périodes de l’histoire.
      2. Apocalypse 4.1, 11.19 réitère et développe cette histoire de l’Église avec des symboles apocalyptiques qui ajoutent progressivement davantage de détails.
      3. Apocalypse 12.1, 14.20 constitue le cœur thématique du livre et couvre l’histoire du grand conflit depuis avant l’époque de Jésus jusqu’à son retour.
      4. Apocalypse 15.1, 22.21 se concentre exclusivement sur les temps de la fin.
    4. Une interprétation sérieuse des prophéties de l’Apocalypse doit être christo-centrée. Tout le livre a été écrit de la perspective de Ce n’est qu’à travers Christ que les symboles et les images de l’Apocalypse reçoivent leur sens ultime. L’Apocalypse promet des bénédictions à ceux qui lisent ou écoutent ses paroles, et qui tiennent compte des avertissements qui s’y trouvent. « Le livre de l’Apocalypse s’ouvre sur une injonction qui nous est adressée de comprendre les instructions qu’il contient. Heureux celui qui lit à haute voix les paroles de la prophétie, déclare Dieu, comme ceux qui les entendent et qui gardent ce qui y est écrit ! Car le temps est proche. Quand, en tant que peuple, nous comprendrons ce que ce livre signifie pour nous, on assistera parmi nous à un grand réveil. Nous ne comprenons pas pleinement les leçons qu’il enseigne, malgré l’injonction qui nous est adressée de le sonder et de l’étudier. » Ellen G. White, Testimonies to Ministers and Gospel Workers,
    5. 113. Alors que nous analysons ce livre, nous vous invitons à découvrir par vous- mêmes ces choses que vous avez besoin d’entendre, et de garder, alors que nous attendons le retour de notre Seigneur Jésus-Christ.

    Ranko Stefanovic est professeur de Nouveau Testament au séminaire adventiste de l’Université Andrews. Le livre de l’Apocalypse est sa spécialité.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1er Trimestre 2019)

     Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDS – 4e trimestre 2018 – page (1) et EDS – 4e trimestre 2018 – page (2)

  • EDS – Vendredi 28 décembre – Pour aller plus loin…

    Lisez Ellen G. White, « Behold, I come quickly », p. 355-359, dans Counsels for the Church. Lisez les articles « Resurrection », p. 1082-1084, et « Heaven and New Earth », 863,864, dans The Ellen White Encyclopedia.

    « La résurrection et l’ascension de notre Seigneur sont une garantie certaine du triomphe des saints sur la mort et le sépulcre, et un gage de la possession du ciel par ceux qui lavent leur robe [leur caractère] et la blanchissent dans le sang de l’agneau. Jésus est monté auprès du Père comme représentant de l’humanité, et ceux qui reflètent son image contempleront et partageront sa gloire. Il y a des demeures pour les pèlerins que nous sommes. Il y a des robes, des couronnes et des palmes de victoire pour les justes. Tout ce qui nous a troublés dans les dispensations divines deviendra clair, ainsi que les choses difficiles à comprendre. Les mystères de la grâce nous seront dévoilés. Où nos esprits bornés ne voyaient que confusion, nous découvrirons une harmonie merveilleuse. Nous reconnaîtrons alors que c’est l’amour infini qui a ordonné les péripéties les plus pénibles de notre existence. Lorsque nous nous rendrons compte de la tendre sollicitude de celui qui fait tout concourir à notre bien, nous nous réjouirons d’une joie ineffable et glorieuse. »53

    À méditer

    • D’autres chrétiens (mais pas tous) croient au retour littéral de Jésus, mais qu’y a-t-il d’unique dans l’espérance adventiste ?
    • Deux poissons nageaient, quand l’un dit à l’autre : « Comment est l’eau ? » L’autre répondit : « C’est quoi, l’eau ? ». Il peut nous arriver de tellement nous habituer aux choses que nous n’avons pas conscience de leur Par exemple, comment pouvons-nous, en tant qu’êtres nés dans le péché, remplis de péché, et vivant dans un monde pécheur, vraiment saisir quelle existence merveilleuse nous aurons dans le nouveau ciel et la nouvelle terre ? Pourquoi, quelles que soient nos limites, devons-nous quand même essayer d’imaginer ce que ce sera ?
    • Cela ne fait aucun doute, peu importent les détails de notre existence sur la nouvelle terre, nous vivrons dans l’unité avec Que pouvons-nous faire, dès maintenant, pour nous préparer ?

    Résumé

    La Bible évoque avec assurance le temps où cette terre sera recréée et où les ravages du péché seront effacés à jamais. Enfin, l’humanité sera rétablie dans sa raison d’être originelle, et tous les peuples vivront en harmonie. Notre unité spirituelle actuelle en Christ, bien que pas encore pleinement réalisée, sera alors une réalité vivante et éternelle.

    53 Ellen G. White, Counsels for the Church, p. 358. Voir également Témoignages pour l’Église, vol. 3, p. 513.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2018)