• EDS – Jeudi 20 décembre – S′organiser pour la mission

    Comme nous l’avons vu tout ce trimestre (mais il vaut la peine de le répéter), nous sommes, en tant qu’Église, organisés et unis pour la mission, pour atteindre le monde. Nous ne sommes pas qu’un club social, composé de gens qui partagent les mêmes idées, qui se réunissent et s’affirment réciproquement dans ce qu’ils croient (bien que cela soit également important). Nous avons été réunis pour partager avec le monde la vérité que nous avons appris à aimer.

    Dans Matthieu 28.18-20, Jésus a donné à ses disciples ses dernières instructions pour la mission auprès du monde. Identifiez les mots-clés de l’ordre de Jésus. Qu’impliquent ces paroles pour l’Église aujourd’hui ?

    Le grand mandat de Jésus à ses disciples comprend quatre verbes-clés : aller, faire des disciples, baptiser, et enseigner. D’après la grammaire grecque de ces versets, le verbe principal est : faire des disciples, les trois autres verbes indiquant simplement la manière d’atteindre cet objectif. Les croyants peuvent faire des disciples quand ils vont vers les nations pour prêcher l’Évangile, pour baptiser des gens, et pour leur enseigner à observer ce que Jésus a dit.

    Quand l’Église répond à ce mandat, le royaume de Dieu s’agrandit, et de plus en plus de gens rejoignent les rangs de ceux qui acceptent Jésus comme Sauveur. Leur obéissance aux ordres de Jésus d’être baptisé et d’observer ses enseignements crée une famille universelle. Les nouveaux disciples sont également assurés de la présence de Jésus chaque jour alors qu’eux-mêmes font des disciples. La présence de Jésus est une promesse de la présence de Dieu. L’évangile de Matthieu commence avec l’annonce que la naissance de Jésus, c’est « Dieu avec nous » (Mt 1.23), et il se termine par la promesse de la présence constante de Jésus avec nous, jusqu’à son retour.

    « Jésus ne dit pas à ses disciples que leur tâche serait facile. […] Il serait avec eux, et, s’ils avançaient avec foi, il les protégerait par le bouclier du Tout-Puissant. Il leur ordonna d’être braves et forts, car quelqu’un de plus puissant que les anges – le général des armées célestes – serait dans leur rang. Il fit tous les préparatifs nécessaires à la poursuite de leur tâche et assuma la responsabilité de son succès. Tant qu’ils obéiraient à sa parole et agiraient de concert avec lui, ils ne pourraient faillir. »48

    Réfléchissez à la signification de cette promesse de Jésus : il sera présent avec son peuple jusqu’à son retour. Quel impact la réalité de cette promesse devrait-elle avoir sur nous alors que nous cherchons à accomplir le mandat que Jésus nous a donné ?

    48 Ellen G. White, Conquérants pacifiques, p. 28.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2018)