• EDS – Mercredi 19 décembre – Discipline ecclésiale

    L’une des principales questions concernant l’organisation de l’Église est liée à la discipline. La manière dont la discipline contribue à préserver l’unité de l’Église est parfois un sujet sensible et peut facilement être mal compris. Mais d’un point de vue biblique, la discipline d’Église est axée sur deux domaines importants : préserver la pureté de la doctrine et préserver la pureté de la vie et de la pratique de l’Église.

    Comme nous l’avons  déjà vu, le Nouveau Testament  confirme l’importance   de préserver la pureté de l’enseignement biblique face à l’apostasie et aux faux enseignements, en particulier à la fin des temps. C’est également valable pour préserver la respectabilité de la communauté en se gardant de l’immoralité, de la malhonnêteté et de la débauche. Pour cette raison, l’Écriture est qualifiée d’« utile pour enseigner, pour réfuter, pour redresser, pour éduquer dans la justice » (2 Tm 3.16).

    Lisez Matthieu 16.19 et 18.15-20. Quels principes Jésus a-t-il donnés à l’Église concernant la discipline et le fait de réprimander ceux qui sont en faute ?

    La Bible affirme la notion de discipline et de responsabilité mutuelle dans nos vies spirituelles et morales. En fait, l’une des marques distinctives de l’Église est sa sainteté, ou séparation, du monde. Nous trouvons bien entendu de nombreux exemples dans la Bible de situations difficiles qui ont exigé que l’Église agisse avec fermeté face à des comportements immoraux. Les standards moraux doivent être maintenus dans l’Église.

    Quels principes ces passages nous enseignent-ils à suivre quand on s’occupe de questions difficiles dans l’Église ? Mt 7.1-5 ; Ga 6.1,2.

    Nous ne pouvons pas contredire l’enseignement biblique sur la nécessité de discipline ecclésiale. On ne peut pas être fidèle à la Parole sans cela. Mais remarquez la qualité rédemptrice dans beaucoup de ces réprimandes. Autant que possible, la discipline devrait être aussi rédemptrice que possible. Nous ne devons pas oublier également que nous sommes tous pécheurs, et que nous avons tous besoin de grâce. Ainsi, quand nous employons la discipline, nous devons le faire en toute humilité, et avec une conscience aiguë de nos propres faiblesses.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2018)