• EDS – Mardi 18 décembre – Préserver l′unité de l′Église

    Lisez 2 Timothée 2.15 et Tite 1.9. D’après les conseils de Paul à Timothée et Tite, quelles tâches cruciales constituent la responsabilité d’un dirigeant et d’un ancien d’Église fidèles ?

    Remarquez combien Paul insiste sur le fait de garder les doctrines et les enseignements purs. C’est un aspect crucial pour l’unité, en particulier parce que, plus que toute autre chose, ce sont nos enseignements qui unissent notre Église. À nouveau, en tant qu’adventistes, en tant que peuple ayant des parcours de vie, des cultures, et des origines aussi différents, notre unité en Christ se trouve dans notre compréhension de la vérité que Christ a donnée. Si nous sommes dans la confusion à propos de ces enseignements, alors il ne peut y avoir que chaos et division, en particulier alors que nous approchons de la fin.

    « Je t’adjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui va juger les vivants et les morts, et au nom de sa manifestation et de son royaume : proclame la Parole, interviens en toute occasion, favorable ou non, réfute, reprends, encourage, en te montrant toujours patient dans ton enseignement. Car il viendra un temps  où ils ne supporteront plus l’enseignement sain ; mais au gré de leurs propres désirs, avec une démangeaison d’entendre, ils se donneront maîtres sur maîtres ; ils détourneront leurs oreilles de la vérité et dévieront vers les fables. » (2 Tm 4.1-4.) Par ces paroles, Paul concentre ses pensées inspirées sur le retour de Jésus et le jour du jugement. L’apôtre emploie toute l’autorité qu’il a reçue de Dieu (voir 1 Tm 1.1) pour donner à Timothée ces conseils importants. Dans le cadre des derniers jours, avec les faux enseignements qui abondent et l’immoralité croissante, Timothée doit prêcher la Parole de Dieu. C’est le ministère auquel il a été appelé. Dans son ministère d’enseignement, Timothée doit réfuter, reprendre et encourager. Ces verbes rappellent la direction donnée par les Écritures (2 Tm 3.16). Clairement, l’œuvre de Timothée est de suivre, d’enseigner, et de mettre en pratique ce qu’il trouve dans les Écritures, et de le faire avec patience et persévérance. Des réprimandes dures et sévères amènent rarement un pécheur à Christ. En suivant ce que Paul a écrit, et en le suivant sous la direction du Saint-Esprit, avec une attitude de leader-serviteur, Timothée pouvait devenir une puissante force d’unité dans l’Église.

    Concrètement, comment pouvons-nous aider nos dirigeants d’Église à conserver l’unité dans l’Église ?

    Comment nous assurer d’être toujours une force d’unité, et non de division, même en cas de conflit ?


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE

    2018)