• EDS – Lundi 10 décembre – Un faux culte

    Lisez Matthieu 4.8,9. Quelle fut la troisième tentation de Jésus au désert ? Avec orgueil et arrogance, Satan s’autoproclama maître légitime du monde, propriétaire de toutes ses richesses et ses gloires, et réclama l’honneur et le respect de tout ce qui y vit, comme s’il avait créé le monde. Quelle insulte envers Dieu, le Créateur, et Père de Jésus ! Satan a révélé qu’il sait exactement ce qu’est l’adoration : c’est rendre honneur et respect au propriétaire légitime de l’univers.

    Comparez l’expérience des trois amis hébreux dans Daniel 3 (en particulier les versets 8-18) à la puissance eschatologique d’Apocalypse 13.4 et 14.9-11. Quel est l’enjeu à la fin des temps ? Quelle est la question-clé dans les deux récits ? Depuis Caïn et Abel, en passant par les trois garçons hébreux à Babylone, jusqu’aux derniers événements concernant « la marque de la bête » (Ap 16.2), Satan cherche à établir un faux système d’adoration, un système qui éloigne les gens du vrai Dieu, voire, subtilement, à diriger l’adoration vers lui. Après tout, même avant la Chute, il voulait être comme Dieu (Es 14.14). Ce n’est pas une coïncidence si, de la même manière que les trois jeunes gens ont fait face à la menace de mort, à moins d’adorer une « image », dans les derniers jours le peuple fidèle de Dieu sera menacé de mort à moins qu’il n’adore également une « image ». Pourquoi adorer une quelconque « image » quand nous sommes appelés à adorer le vrai Dieu ?

    « Comme elles sont importantes ces leçons enseignées par les trois jeunes Hébreux dans la plaine de Dura ! […] Le temps de détresse, par lequel passera le peuple de Dieu, exigera une foi inébranlable. Il devra montrer que seul le Seigneur est l’objet de son adoration, et que nulle considération humaine, pas même sa propre vie, ne saurait l’amener à la moindre concession à un faux culte. Pour un cœur loyal, les ordres donnés par des hommes pécheurs, aux vues limitées, ne seront d’aucune importance en regard de la Parole de Dieu. Il faut suivre la vérité, qu’il en coûte l’emprisonnement, l’exil ou même la mort. »40

    Quelles sont les différentes tentations, même encore aujourd’hui, d’adorer quelqu’un d’autre que le seul Être digne de notre adoration ? En quoi le faux culte peut-il constituer une menace plus subtile que nous ne le pensons ? Citez des choses que nous pouvons encore aujourd’hui être tentés d’adorer.

    40 Ellen G. White, Prophètes et rois, p. 390.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2018)