• EDS – Dimanche 9 décembre – Adorer notre Créateur et Rédempteur

    Dans les discussions sur l’adoration, nous mettons souvent en avant des éléments de l’adoration, ce qu’elle inclut et la manière dont on la conduit. Mais quel est le sens profond de l’adoration ? Que signifie adorer Dieu ? Et pourquoi le faisons-nous ? Dans le Psaume 29, David déclare : « Rendez à l’Éternel la gloire de son nom ; adorez l’Éternel en sainte magnificence » (Ps 29.2, Darby). Ce psaume nous indique la bonne direction pour comprendre le sens de l’adoration. Adorer l’Éternel, c’est lui rendre la gloire et l’honneur qu’il mérite.

    Apocalypse 4 et 5 décrivent l’intronisation de Jésus au ciel après son ascension. Quelles raisons les habitants du ciel donnent-ils à leur adoration de Dieu et de Jésus, l’Agneau de Dieu ? Voir Ap 4.8,11 ; 5.9,10,12,13.

    Cette description de l’adoration dans la salle du trône céleste, alors que Jésus est présenté comme l’Agneau de Dieu et Sauveur du monde, inspire émerveillement et admiration. L’adoration a lieu lorsque la création de Dieu lui répond par des paroles d’adoration et de gratitude pour ce qu’il a fait. L’adoration constitue la réponse d’une personne reconnaissante de la création et du salut de Dieu. À la fin des temps, les rachetés se joindront à l’adoration et répondront d’une manière similaire au salut de Dieu. « Tes œuvres sont grandes et extraordinaires, Seigneur Dieu tout-puissant ! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations ! Qui pourrait ne pas te craindre, Seigneur, et rendre gloire à ton nom ? Oui, toi seul, tu es saint, et toutes les nations viendront t’adorer, parce que tes actes de justice ont été révélés. » (Ap 15.3,4, Segond 21.) Ainsi, l’adoration est une réponse de notre foi en Dieu pour ses œuvres puissantes : d’abord, parce qu’il nous a créés, et deuxièmement, parce qu’il nous a rachetés. Dans l’adoration, nous donnons à Dieu la révérence, la louange, l’amour et l’obéissance qu’il est digne de recevoir. Bien entendu, ce que nous savons de Dieu, en tant que Créateur et Sauveur, vient de ce qu’il nous a révélé dans les Écritures. De plus, ce que les chrétiens connaissent de Dieu a été révélé plus parfaitement dans la personne et le ministère de Jésus (voir Jn 14.8-14). C’est pourquoi les chrétiens adorent Jésus en tant que Sauveur et Rédempteur, car sa mort sacrificielle et sa résurrection sont au cœur même de l’adoration.

    Quand les chrétiens s’assemblent pour adorer, c’est de ce sentiment d’émerveillement et de gratitude que notre culte devrait venir.

    Réfléchissez à ce que nous avons reçu en Christ en tant que Créateur et Sauveur, à ce qu’il nous a épargné, et à ce qu’il nous offre, tout cela parce qu’il est mort de son plein gré à notre place.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (2ÈME TRIMESTRE 2018)