• EDS – Mardi 27 mars – La confiance

    Lisez Proverbes 3.5. Quel message crucial ce verset nous adresse-t-il, en particulier la dernière partie, au sujet de ne pas « s’appuyer » sur sa propre intelligence ? (Voir également Es 55.9 ; 1 Co 4.5 ; 13.12.)

    La devise et le but des intendants de Dieu sont : « De tout ton cœur, mets ta confiance dans le Seigneur ; ne t’appuie pas sur ta propre intelligence » (Pr 3.5). Évidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire. Souvent, nous croyons intellectuellement en Dieu et en son amour et au fait qu’il prend soin de nous, tout en nous rendant malades à cause d’une situation donnée. Parfois, l’avenir peut sembler très inquiétant, en tout cas dans notre imagination. Comment, dans ce cas, apprendre à être des intendants qui font confiance à Dieu ? En faisant un pas de foi et en obéissant au Seigneur dans tout ce que nous faisons maintenant. La confiance est une action de l’esprit qui ne s’affaiblit pas quand on s’en sert. Au contraire, plus nous faisons confiance à Dieu, plus notre confiance grandit. Vivre en intendants fidèles est une manière d’exprimer notre confiance en Dieu. Cette confiance est le fondement et le moteur de l’intendant, et elle devient visible dans ce que nous faisons. « De tout ton cœur, mets ta confiance dans le Seigneur ». Cette expression « ton cœur » est toujours employée au sens figuré dans la Bible. Elle signifie que nos décisions viennent d’un moi intérieur moral qui constitue notre identité (Mt 22.37). Cela inclut notre caractère et nos mobiles, le cœur même de notre être. Il est plus facile de faire confiance à Dieu avec ce que nous ne pouvons pas contrôler. En ce sens, nous n’avons pas d’autre choix que de lui faire confiance. Mais la véritable confiance « de tout [s]on cœur » survient quand l’on doit faire un choix concernant quelque chose que l’on peut contrôler, et quand notre confiance en Dieu nous pousse à choisir l’une ou l’autre voie. Les apôtres illustrent ce qu’est cette confiance en Dieu de tout son cœur : « Par nature, ils étaient aussi faibles et misérables que n’importe lequel de ceux qui travaillent aujourd’hui dans la vigne du Seigneur, mais ils avaient placé toute leur confiance dans le Sauveur. Bien sûr, ils étaient riches, mais seulement par les qualités de l’esprit et de l’âme. Cette richesse est à la portée de tous ceux qui voudront faire de Dieu le compagnon de tous leurs instants. »66

    Il est vrai qu’il est plus facile de faire confiance à Dieu en ce qui concerne les choses que l’on ne peut pas contrôler.

    Mais qu’en est-il des choses qu’on peut contrôler ?

    Avez-vous besoin de faire des choix où votre confiance en Dieu déterminera la décision que vous prendrez ?

    66 Ellen G. White, Ministère évangélique, p. 21.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1ER TRIMESTRE 2018)
    NUMÉRIQUE

    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDS – 1er trimestre 2018 – page (90)