• EDS – Vendredi 23 mars – Pour aller plus loin…

    Hénoch et Noé avaient pris l’habitude de marcher avec Dieu à une époque où peu de gens restaient fidèles au milieu des excès, du matérialisme et de la violence (Gn 5.24 ; 6.9). Ils comprenaient et acceptaient la grâce de Dieu, et étaient ainsi de bons intendants des biens et des tâches qui leur avaient été confiés.

    Au fil des siècles, des gens ont marché avec Dieu, tout comme Hénoch et Noé. Par exemple, Daniel et ses amis « savaient que pour représenter la véritable religion, au sein du paganisme, ils devaient posséder une intelligence lucide, et perfectionner leur caractère. C’est Dieu lui-même qui était leur instructeur. Ainsi, constamment en prière, consciencieusement à l’étude et sans cesse en contact étroit avec l’Invisible, ils marchaient avec Dieu, comme Hénoc. »64 « Marcher avec Dieu » définit ce que fait l’intendant, c’est-à-dire vivre avec Dieu jour après jour sur terre. Un intendant plein de sagesse prendra l’habitude de marcher avec Dieu dans ce monde plein de corruption, car seule cette connexion avec Dieu peut nous empêcher de tomber dans les maux ambiants. Être un fidèle intendant, c’est mener toute sa vie d’une certaine manière, et cela commence par le fait d’être en accord avec Dieu (Am 3.3). Nous devons marcher en Christ (Col 2.6), marcher en nouveauté de vie (Rm 6.4), marcher en sagesse (Col 4.5), marcher en vérité (Ps 86.11), marcher dans la lumière (1 Jn 1.7), marcher dans l’intégrité (Pr 19.1), marcher dans sa loi (Ex 16.4), marcher dans les bonnes œuvres (Ep 2.10) et marcher dans le droit chemin (Pr 4.26).

    À méditer

    ■ Définissez l’humilité et expliquez son rôle dans la vie d’un intendant (Mt 11.29 ; Ep 4.2 ; Ph 2.3 ; Jc 4.10). Pourquoi l’humilité est-elle importante dans notre marche avec Dieu (Mi 6.8) ?

    ■ En classe, parlez des moyens qui nous permettent d’aider ceux d’entre nous qui sont pris au piège d’habitudes néfastes, voire autodestructrices. Que peut-on faire en tant qu’église locale pour aider ces personnes ?

    ■ Citez d’autres bonnes habitudes que les intendants chrétiens devraient avoir. Voir par exemple Tt 2.7 ; Ps 119.172 ; Mt 5.8.

    ■ En classe, parlez du temps et de ses mystères. Pourquoi semble-t-il passer si vite ? Comment comprenons-nous seulement ce qu’est le temps ? Et surtout, pourquoi est-il nécessaire d’être de bons intendants durant le laps de temps relativement court dont nous disposons sur terre ?

    63 Ellen G. White, Prophètes et rois, p. 370.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1ER TRIMESTRE 2018)
    NUMÉRIQUE

    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDS – 1er trimestre 2018 – page (86)