• L′Amandin

    Ingrédients

    • 4 oeufs
    • 250 gr de sucre semoule
    • 200 gr de poudre d’amandes
    • 20 cl de jus d’orange
    • 1 c à soupe de zeste d’orange râpé
    • 25 gr de beurre
    • 2 c à soupe de marmelade d’oranges
    • 50 gr d’oranges concassées

    Préparation 

    20 Min

    Cuisson

    50 Min


    1. Mélangez les jaunes d’oeufs et le sucre pendant 10 mn.
    2. Incorporez les amandes en poudre, le jus d’oranges et le zeste.
    3. Fouettez les blancs en neige et ajoutez-les.
    4. Beurrez soigneusement un rond de papier sulfurisé de 24 cm de diamètre.
    5. Placez-le dans le fond d’un moule de même taille.
    6. Faites cuire 30 mn à 180° puis 20 mn à 200°.
    7. Laissez tiédir le gâteau, démoulez-le.
    8. Badigeonnez-le de marmelade d’orange et incrustez des amandes concassées sur le pourtour.
    Source : Revue Signe des Temps - Janvier-Février 2018
  • EDS – Jeudi 22 mars – Habitude 5 : autodiscipline

    L’autodiscipline est l’un des traits de caractère les plus importants qu’un intendant puisse avoir. « En effet, ce n’est pas un esprit de lâcheté que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération. » (2 Tm 1.7.) En grec, le mot pour discipline, sophronismos, n’apparaît que dans ce verset du Nouveau Testament. Il comprend la capacité de faire ce qui doit être fait, avec un jugement équilibré et sûr, sans dévier des principes de Dieu. L’autodiscipline peut nous aider à discerner le bien du mal (He 5.14), à comprendre des situations, tout en supportant calmement et humblement les pressions et les distractions, quelle que soit l’issue. Daniel a poursuivi ce qui était juste, malgré les lions, contrairement à Samson, qui a vécu une vie de plaisirs et n’a fait preuve ni de retenue ni d’un jugement sûr. Joseph a poursuivi le bien dans la maison de Potiphar, contrairement à Salomon, qui a adoré d’autres dieux (1 R 11.4,5).

    Lisez 1 Corinthiens 9.24-27. Que dit Paul ici sur l’autodiscipline ? Selon lui, quel est en fin de compte l’enjeu de toute cette question de l’autodiscipline ?

    « Le monde s’abandonne à la recherche de soi-même. Les erreurs et les fables abondent. Satan multiplie ses pièges pour détruire les âmes. Tous ceux qui désirent achever leur sanctification dans la crainte de Dieu doivent apprendre des leçons de tempérance et de maîtrise de soi-même. Les appétits et les passions doivent être assujettis aux plus nobles facultés de l’esprit. L’autodiscipline est indispensable pour obtenir une force mentale et un discernement spirituel permettant de comprendre et de mettre en pratique les vérités sacrées de la Parole de Dieu. »63

    L’autodiscipline s’améliore grâce à une pratique quotidienne. Dieu nous a appelés à être « saints dans toute [n]otre conduite » (1 P 1.15) et à nous exercer « à la piété » (1 Tm 4.8). Les intendants doivent pratiquer et s’exercer à l’autodiscipline, à l’instar des athlètes ou des musiciens les plus talentueux. Nous devons, par la puissance de Dieu et nos propres efforts diligents, nous discipliner dans les choses qui comptent vraiment.

    Comment apprendre à nous soumettre à la puissance de Dieu, qui seul peut nous donner l’autodiscipline dont nous avons besoin pour vivre en fidèles intendants dans un monde déchu et corrompu ?

    63 Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 81.


    GUIDE D′ÉTUDE DE LA BIBLE (1ER TRIMESTRE 2018)
    NUMÉRIQUE

    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDS – 1er trimestre 2018 – page (85)