• EDS – Vendredi 2 mars – Pour aller plus loin…

    « L’esprit de libéralité est l’esprit du ciel. L’esprit d’égoïsme est l’esprit de Satan. C’est sur la croix que l’amour du Christ s’est révélé. Pour sauver l’homme, le Sauveur abandonna tout ce qu’il possédait, puis il se donna lui-même. La Croix du Christ fait appel à la générosité de tout disciple du Sauveur bien-aimé. Le principe qu’elle met en évidence, c’est donner, toujours donner. Quand il est mis en application par la bienfaisance et les bonnes œuvres, ce principe est le véritable fruit de la vie chrétienne. Le principe des mondains, c’est obtenir, toujours obtenir. Ils s’imaginent parvenir ainsi au bonheur. Mais lorsque ce principe-là produit toutes ses conséquences, son fruit est la misère et la mort. »46

    À méditer

    • Qu’est-ce qui rend l’égoïsme aussi contraire à l’esprit de Christ ? Que peut-on faire consciemment pour nous prémunir de cette attitude tellement naturelle pour un être humain déchu ?
    • « Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec » (2 Co 9.7.) En grec, le terme traduit par « avec joie » n’apparaît qu’une seule fois dans le Nouveau Testament. En français, il a donné le terme « hilare ». Qu’est-ce que cela nous indique sur notre attitude quand nous donnons ?
    • Faites une liste de tout ce que vous avez reçu en Priez pour ce que vous avez écrit. Que nous apprend cette liste sur ce qui devrait nous pousser à donner, en réponse à ce que nous avons reçu ? Que vous apprend également votre liste sur l’insignifiance de nos meilleurs dons, même faits avec les meilleures intentions, face à ce que nous avons reçu ?
    • Pourquoi l’égoïsme est-il assuré de nous rendre misérable ?

    46 Ellen G. White, dans Advent Review and Sabbath Herald, 17 octobre 1882.


    GUIDE D’ÉTUDE DE LA BIBLE (1ER TRIMESTRE 2018)
    NUMÉRIQUE

    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDS – 1er trimestre 2018 – page (65)