• EDS – Jeudi 1er mars – L′expérience du don

    Si Christ est venu nous révéler le caractère de Dieu, une chose devrait être claire à  présent  :  Dieu  nous  aime,  et  il  veut  ce  qu’il  y  a  de  mieux  pour  nous.  Il  ne nous demande de faire que ce qui sert à notre avantage, jamais ce qui est à notre détriment. Cela comprend donc également son appel à être des donateurs généreux et enthousiastes de ce que nous avons reçu. Les offrandes volontaires et généreuses que nous faisons sont tout autant un bienfait pour nous, donateurs, qu’elles le sont pour ceux qui les reçoivent. Seuls ceux qui donnent de cette manière peuvent savoir personnellement combien il est vrai que l’on est plus béni en donnant qu’en recevant.

    Lisez 2 Corinthiens 9.6,7. En quoi ce texte résume-t-il le sens de notre démarche quand nous donnons ?

    Faire une offrande généreuse peut et doit être un acte très personnel et spirituel. C’est une œuvre de foi, une expression de gratitude pour ce que nous avons reçu en Christ. Et comme pour tout acte de foi, donner ne fait qu’augmenter la foi, car « la foi en  dehors  des  œuvres  est  stérile  »  (Jc  2.20).  Et  il  n’y  a  pas  de  meilleur  moyen d’augmenter la foi que de vivre notre foi, ce qui signifie faire des choses qui se développent à partir de notre foi, qui en découlent. Quand nous donnons, librement et généreusement, nous reflétons à notre manière le caractère de Christ. Nous en apprenons davantage sur la personne de Dieu et son caractère en l’expérimentant dans nos propres actions. Ainsi, donner de cette manière ne fait que développer la confiance en Dieu et l’occasion de goûter et de voir « combien le Seigneur est bon » (Ps 34.9). « On verra que la gloire qui resplendit sur la face du Christ, c’est la gloire de l’amour qui se sacrifie. On verra, à la lumière du Calvaire, que la loi de l’amour qui renonce à soi-même est la loi de la vie pour la terre et pour le ciel ; que l’amour qui ne “cherche pas son intérêt” a sa source dans le cœur de Dieu ; et qu’en celui qui est doux et humble se manifeste le caractère de celui qui habite une lumière dont aucun homme ne peut s’approcher. »45

    Avez-vous vécu cette expérience de la foi qui grandit quand on donne gratuitement et généreusement ce que l’on a reçu ?

    45 Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 9, 10.


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDS – 1er trimestre 2018 – page (64)