EDS – Samedi 22 juillet – LA FOI DE L′ANCIEN TESTAMENT

SABBAT APRÈS-MIDI

Étude de la semaine :

Ga 3.1-14 ; Rm 1.2 ; 4.3 ; Gn 15.6 ; 12.1-3 ; Lv 17.11 ; 2 Co 5.21.

Verset à mémoriser :

« Le Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi en devenant malédiction pour nous – car il est écrit : Maudit soit quiconque est pendu au bois.» (Galates 3.13.)

« Un petit garçon avait fabriqué un petit bateau, bien peint, et magnifiquement assemblé. Un jour quelqu’un vola son bateau, ce qui le désola. En passant un jour devant un mont-de-piété, il vit son bateau. Tout joyeux, il entra précipitamment dans la boutique, et déclara au prêteur sur gages : “Ce bateau m’appartient”. “Non, répondit l’homme, il est à moi car je l’ai acheté”. “Oui, dit le garçon, mais il est à moi, je l’ai fabriqué”. “Dans ce cas, dit l’homme, si tu me donnes deux dollars, il est à toi”. Cela représentait beaucoup d’argent pour un garçon sans un sou en poche. Mais il décida de l’acheter. Il tondit des pelouses, fit toutes sortes de corvées et réunit bientôt l’argent.

Il courut jusqu’à la boutique et dit : “Je veux mon bateau”. Il paya la somme et reçut son bateau. Il prit le bateau dans ses bras, lui fit des câlins et l’embrassa, et dit : “Mon petit bateau chéri, je t’aime. Tu es à moi. Tu es deux fois à moi. Je t’ai fabriqué, et maintenant je t’ai acheté”.

C’est la même chose pour nous. Nous sommes, en un sens, deux fois au Seigneur. Il nous a créés, et nous avons atterri dans la boutique du diable. Alors Jésus est venu et a payé une forte somme, non grâce à de l’argent et de l’or, mais par son sang précieux. Nous appartenons au Seigneur par création et par rédemption. »[1]

[1] William Moses Tidwell, Pointed Illustrations, Kansas City, Mo. : Beacon Hill Press, 1951, p. 97.


VOTRE GUIDE EDS ICI 
Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (31)
Ecouter la leçon en audio :

Les commentaires sont fermés