EDS – Dimanche 9 juillet – L′importance de l′unité

Lisez 1 Corinthiens 1.10-13. Que nous indique ce passage sur combien Paul croyait à l’unité dans l’Église ?

Ayant réfuté les accusations selon lesquelles son évangile ne venait pas de Dieu, Paul focalise son attention, dans Galates 2.1,2, sur une autre accusation dont il est l’objet. Les faux docteurs en Galatie affirmaient que l’évangile de Paul n’était pas en harmonie avec les enseignements de Pierre et des autres apôtres. Paul, disaient-ils, était un renégat.

En réponse à cette accusation, Paul relate un voyage vers Jérusalem entrepris au moins quatorze ans après sa conversion. Bien que nous ne soyons pas totalement sûrs de la date de ce voyage, nous savons que dans l’Antiquité, voyager n’était pas une mince affaire. S’il a voyagé par la route depuis Antioche jusqu’à Jérusalem, le voyage de quatre cent quatre-vingts kilomètres a dû prendre au moins trois semaines, avec toutes sortes de difficultés et de dangers. Mais malgré ces difficultés, Paul a entrepris le voyage, non parce que les apôtres l’avaient convoqué, mais parce que l’Esprit l’avait appelé. Et pendant qu’il était sur place, il a présenté son évangile aux apôtres. Pourquoi a-t-il fait cela ? En tous cas, certainement pas parce qu’il avait des doutes sur ce qu’il enseignait. Il n’avait certainement pas besoin qu’ils le rassurent. Après tout, il proclamait déjà ce même évangile depuis quatorze ans. Et même s’il n’avait pas besoin de leur permission ni de leur approbation, il accordait du prix au soutien et aux encouragements des autres apôtres.

Accuser Paul d’avoir un message différent constituait non seulement une attaque envers Paul, mais aussi une attaque envers l’unité des apôtres, et de l’Église ellemême. Le maintien de l’unité apostolique était vital, car une division entre la mission de Paul auprès des païens et l’Église mère à Jérusalem aurait eu des conséquences désastreuses. En l’absence de communion entre les chrétiens gentils et les chrétiens juifs, « Christ aurait été divisé, et toute l’énergie que Paul avait consacrée, et espérait consacrer encore, à l’évangélisation du monde païen aurait été empêchée »[1].

Quelles questions menacent l’unité de l’Église aujourd’hui ?

Comment s’en occuper ?

Quelles questions sont plus importantes que l’unité elle-même ?

[1] F. F. Bruce, The Epistle to the Galatians, Grand Rapids, Mich. : William B. Eerdmans Publishing Company, 1982, p. 111.


VOTRE GUIDE EDS ICI 
Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (18)
Ecouter la leçon en audio :

Les commentaires sont fermés