• L’ÉGLISE DU RESTE

    A la recherche de l’église du reste.

  • LE MYSTÈRE DE LA CROIX

    Venez découvrir pourquoi tant d’hommes et de femmes croient en #Jésus !

  • EDS – Mercredi 26 juillet – L′Évangile dans l′Ancien Testament

    « Aussi l’Écriture, voyant d’avance que Dieu justifierait les non-Juifs en vertu de la foi, a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : toutes les nations seront bénies en toi. » (Ga 3.8.) Paul écrit que non seulement l’Évangile a été prêché à Abraham, mais que c’est Dieu qui l’a prêché. Il s’agissait donc du véritable Évangile. Mais à quel moment Dieu a-t-il prêché l’Évangile à Abraham ? Paul cite Genèse 12.3, ce qui indique qu’il pense à l’alliance que Dieu a conclue avec Abraham quand il l’a appelé dans Genèse 12.1-3.

    Lisez Genèse 12.1-3. Que nous indique ce passage sur la nature de l’alliance que Dieu a faite avec Abraham ?

    La base de l’alliance entre Dieu et Abraham concernait les promesses que Dieu lui avait faites. Dieu dit à Abraham à quatre reprises ce qu’il va faire : « Je ferai », « Je bénirai », « Je rendrai », « Je maudirai ». Les promesses que Dieu fait à Abraham sont étonnantes, car elles sont totalement unilatérales. Dieu fait toutes les promesses. Abraham ne promet rien. C’est tout le contraire de la manière dont la plupart des gens essaient d’entrer en relation avec Dieu. Nous promettons généralement de le servir, s’il veut bien faire quelque chose pour nous en échange. Mais c’est du légalisme. Dieu n’a pas demandé à Abraham de lui promettre quoi que ce soit, mais d’accepter ses promesses par la foi. Bien entendu, ce ne fut pas chose facile, car Abraham a dû apprendre à se confier totalement en Dieu et non en lui-même (voir Gn 22). L’appel d’Abraham illustre ainsi l’essence de l’Évangile, qui est le salut par la foi. Certains se trompent en concluant que la Bible enseigne deux voies de salut. Ils affirment qu’à l’époque de l’Ancien Testament, le salut était basé sur l’observation des commandements. Mais comme cela ne marchait pas très bien, Dieu a aboli la loi et a rendu possible le salut par la foi. On ne saurait être plus éloigné de la vérité. Comme Paul l’a écrit dans Galates 1.7, il n’y a qu’un seul évangile.

    Quels autres exemples pouvez-vous trouver dans l’Ancien Testament du salut par la foi seule ? Voir par exemple Lv 17.11 ; Ps 32.1-5 ; 2 S 12.1-13 ; Za 3.1-4. Nous entendons souvent l’expression « grâce à bon marché ». Le terme est inapproprié. La grâce n’est pas à bon marché, elle est gratuite (en tout cas pour nous). Mais nous la ruinons quand nous pensons que nous pouvons y ajouter quelque chose par nos œuvres, ou bien quand nous pensons pouvoir nous en servir comme une excuse pour pécher. Dans votre vécu, laquelle de ces deux tendances avez-vous, et comment mettre un terme à cela ?


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (35)
    Ecouter la leçon en audio :