• EDS – Samedi 15 juillet – LA JUSTIFICATION PAR LA FOI SEULE

    SABBAT APRÈS-MIDI

    Étude de la semaine :

    Ga 2.15-21 ; Ep 2.12 ; Phil 3.9 ; Rm 3.10-20 ; Gn 15.5,6 ; Rm 3.8.

    Verset à mémoriser :

    « Je suis crucifié avec le Christ : ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi ; ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi du Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » (Galates 2.20.)

    Comme nous l’avons vu la semaine dernière, Paul a défié publiquement Pierre à Antioche pour le manque de cohérence entre la foi qu’il défendait et son comportement. Cette décision de Pierre de ne plus manger avec d’anciens païens laissait entendre qu’ils étaient au mieux des chrétiens de seconde zone. Cela sous-entendait que s’ils voulaient vraiment faire partie de la famille de Dieu et profiter des bénédictions en participant aux repas en commun, ils devaient d’abord se soumettre au rite de la circoncision.

    Qu’est-ce que Paul a pu dire à Pierre au juste sur cette période tendue ? Dans la leçon de cette semaine, nous étudierons ce qui est sans doute un résumé de ce qui s’est passé. Ce passage comporte une des formulations les plus condensées du Nouveau Testament. Il est extrêmement significatif, car il nous présente pour la première fois plusieurs mots et expressions qui sont fondateurs aussi bien pour la compréhension de l’Évangile que pour le reste de la lettre de Paul aux Galates. Parmi ces mots-clés, on trouve : justifié, justice, œuvres de la loi, foi, et non seulement la foi, mais même la foi de Jésus-Christ.

    Qu’entend Paul par ces termes, et que nous enseignent-ils sur le plan du salut ?


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (24)
    Ecouter la leçon en audio :